Inforpress Autarquia da Praia promete criar corredor exclusivo para bus e táxi ao longo do ano em curso Inforpress Santo Antão: Amupal mobiliza projectos para atenuar desemprego que afecta mulheres no Planalto Leste AIP Côte d’Ivoire/ CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules AIP Côte d’Ivoire/ Le programme d’appui au développement des filières agricoles présenté aux acteurs régionaux à Korhogo AIP Côte d’Ivoire/ HEC Paris veut créer un Master entrepreneuriat à l’INPHB de Yamoussoukro Inforpress JpD formou uma geração que tem trazido soluções para Cabo Verde ao longos dos 25 anos – Euclides Silva Inforpress Ilha do Maio: Anciães extractoras de sal ponderam abandonar prática centenária APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA APS 27% DES ENFANTS NE SONT PAS ENREGISTRÉS À L’ÉTAT-CIVIL (NIOKHOBAYE DIOUF)

Un prêt de 163 millions d’euros de la BAD pour l’aménagement de la « route cotonnière » au Bénin


Abidjan, 16 déc (AIP) – Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé une assistance financière de 163,12 millions d’euros pour financer l’aménagement de la principale route cotonnière reliant Djougou à Banikoara, longue de 209,68 km, au Bénin.

Ce financement se répartit en deux prêts, l’un octroyé par la Banque, à hauteur de 119,93 millions d’euros, l’autre émanant de l’Africa Growing Together Fund (AGTF) pour un montant de 43,19 millions d’euros, rapporte un communiqué de presse de la BAD publié vendredi.

Troisième producteur mondial de coton avec une production de 600 000 tonnes lors de la campagne 2017-2018, le Bénin est toutefois confronté à un enclavement de ses zones cotonnières.

La route Djougou-Pehonco-Kérou-Banikoara constitue l’épine dorsale du réseau des routes cotonnières du nord-ouest du Bénin. Mais effectuer ce trajet exige aujourd’hui pas moins de dix heures pour un poids lourd. La réalisation du projet devrait donc améliorer le service sur le tronçon, favorisant l’accroissement du trafic et des échanges commerciaux dans la région, et contribuer à la réduction des coûts de transport et à l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines de la route.

« Le potentiel de production cotonnière et d’industrialisation dans la zone du projet est important. Aussi, la réalisation de cette route attirera de nouveaux investisseurs dans les secteurs de la production, de la transformation et de l’exportation du coton », a soutenu Serge N’Guessan, directeur général adjoint pour l’Afrique de l’Ouest à la Banque.

La filière du coton joue un rôle primordial dans l’économie béninoise. Le secteur représente 45 % des recettes fiscales (hors douane) du pays. Il contribue pour 13 % au PIB national et pour 80 % dans la recette des exportations du pays. Au cœur de l’activité économique, le coton représente environ 60 % du tissu industriel du Bénin.

cmas

Dans la même catégorie