AIP Côte d’Ivoire/ Une cargaison de riz présumé avarié saisie et soumise à des analyses, selon le DG du Commerce extérieur MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS SENEGAL: NGOUDIANE DOTÉ D’UN FOYER DE FEMMES ET D’UNE UNITÉ DE TRANSFORMATION DE PRODUITS CÉRÉALIERS MAP Burkina Faso: les deux enseignants kidnappés le 11 mars retrouvés morts AIP La Côte d’Ivoire en lice pour la Coupe d’Afrique de la Boulangerie à Casablanca MAP Nairobi parmi les métropoles les plus chères pour les expatriés (Economist Intelligence Unit) AIP Côte d’Ivoire/ La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou AIP Côte d’Ivoire/ Le dialogue, la seule issue pour arriver à la paix (Raffarin) MAP Tunisie: Trois terroristes tués dans le centre-ouest du pays (autorités) LINA Liberia: Senate Commits To Addressing Health Constraints Via Budgetary Allotments

Un prêt de 163 millions d’euros de la BAD pour l’aménagement de la « route cotonnière » au Bénin


Abidjan, 16 déc (AIP) – Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé une assistance financière de 163,12 millions d’euros pour financer l’aménagement de la principale route cotonnière reliant Djougou à Banikoara, longue de 209,68 km, au Bénin.

Ce financement se répartit en deux prêts, l’un octroyé par la Banque, à hauteur de 119,93 millions d’euros, l’autre émanant de l’Africa Growing Together Fund (AGTF) pour un montant de 43,19 millions d’euros, rapporte un communiqué de presse de la BAD publié vendredi.

Troisième producteur mondial de coton avec une production de 600 000 tonnes lors de la campagne 2017-2018, le Bénin est toutefois confronté à un enclavement de ses zones cotonnières.

La route Djougou-Pehonco-Kérou-Banikoara constitue l’épine dorsale du réseau des routes cotonnières du nord-ouest du Bénin. Mais effectuer ce trajet exige aujourd’hui pas moins de dix heures pour un poids lourd. La réalisation du projet devrait donc améliorer le service sur le tronçon, favorisant l’accroissement du trafic et des échanges commerciaux dans la région, et contribuer à la réduction des coûts de transport et à l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines de la route.

« Le potentiel de production cotonnière et d’industrialisation dans la zone du projet est important. Aussi, la réalisation de cette route attirera de nouveaux investisseurs dans les secteurs de la production, de la transformation et de l’exportation du coton », a soutenu Serge N’Guessan, directeur général adjoint pour l’Afrique de l’Ouest à la Banque.

La filière du coton joue un rôle primordial dans l’économie béninoise. Le secteur représente 45 % des recettes fiscales (hors douane) du pays. Il contribue pour 13 % au PIB national et pour 80 % dans la recette des exportations du pays. Au cœur de l’activité économique, le coton représente environ 60 % du tissu industriel du Bénin.

cmas

Dans la même catégorie