APS FÊTE DU 4 AVRIL : LE PRÉFET DE MBOUR VEUT « UN DÉFILÉ INCLUSIF ET POPULAIRE » AIP Côte d’Ivoire/ SIFCA aux côtés de jeunes mobilisés pour l’environnement et le climat (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire/Un militaire abattu par des coupeurs de route à Bouna APS SÉCURISATION DES MARCHÉS : UN PROGRAMME D’URGENCE DE 300 MILLIONS AIP Côte d’Ivoire/ Pose de la première pierre d’une nouvelle maternité à Bonon APS UN SPÉCIALISTE RELÈVE UN « MANQUE CRIARD DE CHIRURGIENS-DENTISTES’’ APS L’ISLAMOPHOBIE PRÉOCCUPE LES MOUVEMENTS ET ASSOCIATIONS ISLAMIQUES DU SÉNÉGAL ET L’OCI MAP Sérénité et esprit positif guident la participation marocaine à la 2ème table ronde de Genève APS LA CAMIS CONDAMNE LES ATTAQUES MEURTRIÈRES DE DEUX MOSQUÉES EN NOUVELLE-ZÉLANDE APS LE STADE LAT-DIOR OBTIENT  »L’HOMOLOGATION PROVISOIRE » DE LA CAF (OFFICIEL)

Côte d’Ivoire/International/ Un Sommet en Corée du Sud afin d’établir une gouvernance collaborative pour la consolidation de la paix


  19 Septembre      55        Développement durable (3794),

   

Abidjan, 19 sept (AIP) – Un Sommet pour la paix d’une durée de trois jours s’est ouvert dimanche à Séoul, en Corée du Sud, en vue de discuter de la mise en œuvre des projets de consolidation de la paix au niveau local et national.

Quelque 1100 représentants des gouvernements, des ONG et des experts en droit international, de l’éducation et des médias sont réunis dans le cadre de la 3ème commémoration annuelle du « Sommet pour la paix : Alliance mondiale des religions ».

Organisée par Culture céleste, Paix mondiale et Restauration de la Lumière (HWPL), une ONG internationale affiliée au Conseil économique et social de l’ONU, la 3ème Commémoration annuelle du Sommet a traité de la stratégie de développement de la paix mondiale à travers l’établissement d’une gouvernance collaborative entre le gouvernement, la société civile et les organisations internationales.

Le développement des campagnes et projets de paix a été soutenu dans de nombreuses parties du monde à travers la Déclaration pour la paix et la cessation des guerres (DPCW) proclamée en 2016 afin de promouvoir la coopération internationale pour établir la paix en tant que norme et d’en faire une culture, rapporte un communiqué de prese de HWPL transmis mardi à l’AIP.

A l’ouverture du Sommey, M. Man Hee Lee, le président d’HWPL a souligné l’importance d’un droit international basé sur la DPCW. «Le besoin le plus urgent est la cessation des guerres. La DPCW rédigée par les experts en droit international offre des approches pratiques de prévenir les conflits. Si les dirigeants aiment leur peuple, ils doivent travailler pour mettre en œuvre des mesures pour la consolidation de la paix », a-t-il dit.

(AIP)

cmas

Dans la même catégorie