ANGOP CAN2019: L’Angola entre en scène Inforpress Citi.coop perspectiva até 2021 alcançar 2.000 sócios e 3000 clientes e um volume de negócios de 141 mil contos cabo-verdianos Inforpress Brava: Edil elenca ganhos do município nestes 27 anos da sua existência NAN IITA inaugurates mobile App to help farmers control weeds ANP Sommet UA 2019: une vaste opération de salubrité au musée national de Niamey parrainée par DR Malika Issoufou ANP La Guinée soutient à la candidature du Président Issoufou Mahamadou à la présidence de la CEDEAO AIB Crise CDP : Eddie Komboïgo propose de ramener le BPN à 600 membres AIB Coupe EGEO: L’équipe féminine L2 et l’équipe masculine L3 s’octroient les trophées ANGOP PR encoraja selecção nacional de futebol ANGOP PR felicita jornalista angolana Luísa Rogério

Côte d’Ivoire/International/ Un Sommet en Corée du Sud afin d’établir une gouvernance collaborative pour la consolidation de la paix


  19 Septembre      65        Développement durable (3820),

   

Abidjan, 19 sept (AIP) – Un Sommet pour la paix d’une durée de trois jours s’est ouvert dimanche à Séoul, en Corée du Sud, en vue de discuter de la mise en œuvre des projets de consolidation de la paix au niveau local et national.

Quelque 1100 représentants des gouvernements, des ONG et des experts en droit international, de l’éducation et des médias sont réunis dans le cadre de la 3ème commémoration annuelle du « Sommet pour la paix : Alliance mondiale des religions ».

Organisée par Culture céleste, Paix mondiale et Restauration de la Lumière (HWPL), une ONG internationale affiliée au Conseil économique et social de l’ONU, la 3ème Commémoration annuelle du Sommet a traité de la stratégie de développement de la paix mondiale à travers l’établissement d’une gouvernance collaborative entre le gouvernement, la société civile et les organisations internationales.

Le développement des campagnes et projets de paix a été soutenu dans de nombreuses parties du monde à travers la Déclaration pour la paix et la cessation des guerres (DPCW) proclamée en 2016 afin de promouvoir la coopération internationale pour établir la paix en tant que norme et d’en faire une culture, rapporte un communiqué de prese de HWPL transmis mardi à l’AIP.

A l’ouverture du Sommey, M. Man Hee Lee, le président d’HWPL a souligné l’importance d’un droit international basé sur la DPCW. «Le besoin le plus urgent est la cessation des guerres. La DPCW rédigée par les experts en droit international offre des approches pratiques de prévenir les conflits. Si les dirigeants aiment leur peuple, ils doivent travailler pour mettre en œuvre des mesures pour la consolidation de la paix », a-t-il dit.

(AIP)

cmas

Dans la même catégorie