MAP COM2019: Focus sur les politiques budgétaires, le commerce intra-africain et le secteur privé à l’ère du numérique MAP L’Afrique abrite le plus grand nombre de déplacés internes (Vice-secrétaire générale de l’ONU) ANGOP PR considera Cuito Cuanavale património da África Austral APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce

Côte d’Ivoire/La musique célébrée à Gbanhui (Bondoukou)


  18 Juillet      95        Arts & Cultures (2419), Musique (449),

   

Abidjan, 18 juil 2016(AIP)- La direction régionale de la Culture et de la Francophonie du Gontougo (nord-est) a organisé samedi à Gbanhui, une localité située à environ 50 km de Bondoukou, la Fête de la musique qui a officiellement lieu les 21 juin.

Cette fête de la musique, placée sous le parrainage de maître François Kouadio, avocat à la Cour, a vu la participation d’une quarantaine d’artistes locaux. Il s’agit, entre autres, de la reine Ahissi, Fryson, Raph Samadi, Assouman Kôkô, Affoua Germaine, Adjoumani Sévérine, Ouattara Rachelle, Delphine Amon, Eddy Black Stone et de JB Maxino qui ont presté et communié avec les populations sorties nombreuses.

Les vieux comme les jeunes et même le parrain ainsi que le directeur de la Culture et de la Francophonie, accompagnés d’autres personnes, emportés et « envoûtés » par des rythmes Bron se sont levés pour danser, une façon d’exprimer la joie qui les anime.
« Artistes du Gontougo ici réunis, confirmés ou non, vous aussi, faites de la musique pour permettre à un large public d’accéder à des musiques de toutes sortes et de diverses origines et langues.. », a indiqué le directeur régional de la Culture et de la Francophonie, Kouakou Bio Alphonse, qui a salué les artistes pour leur grande mobilisation et pour avoir distrait le public de fort belle manière.

Ces derniers ont dit leur joie d’avoir participé à cette festivité, exprimant leurs doléances qui concernent la diffusion de leurs œuvres sur les antennes de la RTI et de leur déclaration au BURIDA (Bureau ivoirien des droits d’auteur).

Le parrain et le sous-préfet de Laoudi-Bâ ont salué M. Kouakou et son équipe pour l’organisation de cette fête qui a animé Gbanhui et félicité les artistes pour leur prestation remarquable. Ils ont saisi cette occasion pour exhorter les populations à l’union et à la cohésion pour le développement de Ghanhui.
(AIP)
ns/akn/cmas

Dans la même catégorie