AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Côte d’Ivoire/La musique célébrée à Gbanhui (Bondoukou)


  18 Juillet      81        Arts & Cultures (2292), Musique (428),

   

Abidjan, 18 juil 2016(AIP)- La direction régionale de la Culture et de la Francophonie du Gontougo (nord-est) a organisé samedi à Gbanhui, une localité située à environ 50 km de Bondoukou, la Fête de la musique qui a officiellement lieu les 21 juin.

Cette fête de la musique, placée sous le parrainage de maître François Kouadio, avocat à la Cour, a vu la participation d’une quarantaine d’artistes locaux. Il s’agit, entre autres, de la reine Ahissi, Fryson, Raph Samadi, Assouman Kôkô, Affoua Germaine, Adjoumani Sévérine, Ouattara Rachelle, Delphine Amon, Eddy Black Stone et de JB Maxino qui ont presté et communié avec les populations sorties nombreuses.

Les vieux comme les jeunes et même le parrain ainsi que le directeur de la Culture et de la Francophonie, accompagnés d’autres personnes, emportés et « envoûtés » par des rythmes Bron se sont levés pour danser, une façon d’exprimer la joie qui les anime.
« Artistes du Gontougo ici réunis, confirmés ou non, vous aussi, faites de la musique pour permettre à un large public d’accéder à des musiques de toutes sortes et de diverses origines et langues.. », a indiqué le directeur régional de la Culture et de la Francophonie, Kouakou Bio Alphonse, qui a salué les artistes pour leur grande mobilisation et pour avoir distrait le public de fort belle manière.

Ces derniers ont dit leur joie d’avoir participé à cette festivité, exprimant leurs doléances qui concernent la diffusion de leurs œuvres sur les antennes de la RTI et de leur déclaration au BURIDA (Bureau ivoirien des droits d’auteur).

Le parrain et le sous-préfet de Laoudi-Bâ ont salué M. Kouakou et son équipe pour l’organisation de cette fête qui a animé Gbanhui et félicité les artistes pour leur prestation remarquable. Ils ont saisi cette occasion pour exhorter les populations à l’union et à la cohésion pour le développement de Ghanhui.
(AIP)
ns/akn/cmas

Dans la même catégorie