ACP La RDC à la conférence de l’organisation mondiale de l’économie verte au Caire ACP Arrivée à Kinshasa du Sous-secrétaire d’Etat adjoint des USA au Droits de l’homme ACP Un programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités en RDC GNA JobHouse Recruitment Agency celebrates three years partnership with Uber Ghana GNA Do not pride yourselves in the overall WASSCE passes GNA AOMC assures consumers of quality service delivery AIP Côte d’Ivoire/ Secteur des mines : Bientôt la création de cinq nouveaux chantiers écoles à l’intérieur du pays (Ministre) AIP Côte d’Ivoire/ Le centre céramique de Katiola sensibilise sur les opportunités d’emplois pour la jeunesse AIP Côte d’Ivoire/ Le COSIM change de dénomination APS CAN 2019 : « LES ATTAQUANTS SERONT LES MEILLEURS ALLIÉS DES GARDIENS DE BUT » (CHEIKH SECK)

Côte d’Ivoire/Le directeur du CAFOP de Man investi maire de M’batto


  26 Mars      22        Photos (21076), Politique (23336),

   

Abidjan, 26 mars (AIP) – Le directeur du Centre de formation et d’animation pédagogique (CAFOP) de Man, Kouamé Koua Jacob, élu maire de M’batto (25 km de Bongouanou) depuis le 13 octobre 2018, a été investi, samedi, en présence de certains membres du gouvernement et du parrain de la cérémonie, Ahoua N’doli Théophile également, inspecteur général d’État, indique une note dont l’AIP a reçu copie lundi.

Présidant la cérémonie, le ministre de la Culture et de la Francophonie, Bandama Maurice, a remercié toute la population présente, et l’a invitée à aider le maire à réussir sa mission.

Il a été soutenu dans son assertion par le parrain Ahoua N’doli qui a appelé tous les cadres de M’batto à la cohésion et à la mobilisation pour le développement de leur commune.

Le nouveau maire de M’batto a, pour sa part, remercié la population et a saisi l’occasion pour faire un bilan après trois mois d’exercice.

Il a dit avoir œuvré à l’amélioration d’accès des voies de sa localité, l’achat de deux coffres, deux tricycles pour la collecte des ordures, la réhabilitation de la salle de mariage, ainsi que l’équipement des bureaux de la mairie et l’informatisation de l’état civil.

Danses traditionnelles et prestations d’artistes et de fanfare ont enrichi cette cérémonie festive, rappelle-t-on.

(AIP)

amak/fmo

Dans la même catégorie