AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique : Point de la situation de la COVID-19 au 20/09/2020 APS VINGT-SIX NOUVELLES INFECTIONS DE COVID-19 APS MACKY SALL SOULIGNE L’IMPORTANCE POUR LES PRODUCTEURS DE CONSTITUER DES COOPÉRATIVES AGRICOLES AIP Les membres du Rotory de Daloa et de Bouaflé à œuvrer pour le bien-être des populations malgré la pandémie de la Covid AIP Les leaders communautaires de Man sensibilisés sur la pratique de l’avortement thérapeutique AIP Cinquante tricycles remis aux femmes du Gôh, dans le cadre du programme social du gouvernement AIP Le plan national de gouvernance expliqué aux acteurs de la société civile de Daloa AIP Une campagne de sensibilisation sur la prévention des conflits électoraux lancée à Man AIP Une coordination des cadres du RHDP de Ferkessédougou installée AIP Le Conseil régional du N’zi offre des complets de pagne aux femmes de la région

Côte d’Ivoire/Le directeur général de l’industrie remet plus de 45 millions FCFA à des agriculteurs de San-Pedro


  15 Août      10        Agriculture (1501),

   

San Pedro, 15 août 2020 (AIP) – Le directeur général de l’industrie, Tra Bi Emmanuel, a procédé, vendredi 14 août 2020, à San-Pedro, à la remise officielle des chèques d’indemnisation d’une valeur de plus de 45 millions FCFA à huit agriculteurs dont les cultures ont été détruites dans le cadre de l’aménagement d’une parcelle pour l’installation d’une unité de transformation de cacao, dans l’emprise de la nouvelle zone industrielle, dans les villages Poro et Kablaké de la commune.

Les bénéficiaires ont reçu des mains de M. Tra Bi leurs chèques d’un montant global de 45.569.792 millions FCFA équivalent à la valeur estimative des cultures présentes sur la parcelle estimée à 21 hectares cédés au Conseil café cacao, promoteur de l’unité de transformation.

M. Tra Bi a indiqué que cette unité de transformation va augmenter la capacité de transformation du cacao dans la région.

Le préfet de région, préfet du département de San Pedro, Ousmane Coulibaly, a remercié tous les acteurs qui œuvrent à l’éclosion de cette usine de transformation de cacao.

Il a traduit aux chefs coutumiers la reconnaissance de l’Etat pour leur engagement dans le processus de développement. Quant aux bénéficiaires, il les a invités à faire bon usage des fonds reçus.

Créée par le Conseil café cacao, l’unité industrielle dénommée TRANSCAO transformera le cacao en produit semi-fini. Elle aura une capacité de production évaluée à 50.000 tonnes au démarrage et à 100 000 tonnes au cours de la troisième année.

Dans la même catégorie