ANP COVID-19 : ‘’Les vaccins sont sûrs et qu’il faut aller se faire vacciner dès que les vaccins sont disponibles’’ (Président parlement CEDEAO) ANP 2ème session extraordinaire du parlement de la CEDEAO : Les députés communautaires examinent le projet de budget 2022 de l’institution ACP Les parents appelés à scolariser les enfants non-voyants ACP Ituri : la CNSS débloque près de 184.987.800 FC pour les allocations du premier trimestre 2021 ACP Evaluation de l’accord de coopération COMESA et incubateur cuir de l’OPEC ACP Justice/RDC : le Président de la République à la cérémonie de la rentrée judiciaire de la cour de cassation AGP Boké/célébration de Maouloud: Les fidèles musulmans prient pour la paix et l’unité nationale en Guinée AGP Conakry/environnement: Vers l’aménagement de 22 ronds-points et espaces publics de la ville ANG ANP/Gabinete de Assessoria de Imprensa nega gastos de mil milhões de francos CFA no arrendamento de instalações para funcionamento do órgão ANG Presidenciais’2021/ Missão de observadores avalia positivamente processo eleitoral cabo-verdiano

Côte d’Ivoire/Les jeunes d’Aboisso appelés à être des messagers de la paix et de la cohésion sociale


  25 Décembre      85        Développement humain (244), Société (36337),

   

Abidjan, 25 déc (AIP) – Le chef du Bureau régional de l’UNESCO, Ido Yao, a appelé les jeunes d’Aboisso à être des messagers de la paix et de la cohésion sociale en prenant une part active dans la consolidation de la paix dans leur région.

Lundi, lors de la cérémonie de lancement de la caravane de sensibilisation sur les alliances interethniques et les mécanismes traditionnels de prévention et de gestion des conflits à Krindjabo, dans le département d’Aboisso, Ydo Yao a demandé aux jeunes du royaume Sanwi à s’impliquer dans la consolidation du processus de paix et de cohésion sociale dans le région du Sud-Comoé.

« Il est de votre ressort, jeunes du Sanwi, de prendre une part active dans la consolidation de la paix dans votre pays et dans votre région, de bouter loin de vous toutes pratiques pouvant susciter des conflits. Soyez des messagers de la paix et de la cohésion sociale », leur a-t-il recommandé.

Le directeur de l’UNESCO- Afrique de l’Ouest a demandé également aux jeunes d’être un atout pour la production et le développement socioéconomique de la région du Sud-Comoé et du royaume en vue de pérenniser la paix et la cohésion sociale.

Quinze jeunes dont 10 filles ont été formés par l’UNESCO aux techniques d’alphabétisation par le numérique et au mécanisme de la paix par la promotion des alliances interethniques. Ils devront, dans un proche à venir, former à leur tour leurs pairs, a-t-on appris.

Dans la même catégorie