APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

Côte d’Ivoire/présidentielle : la candidature du président Ouattara n’est pas « négociable », affirme son parti


  23 Septembre      5        Politique (12347),

   

Abidjan, 23/09/2020 (MAP) – Le parti du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) a affirmé que la candidature à l’élection présidentielle de son président et chef de l’Etat Alassane Ouattara, validée par le Conseil constitutionnel, n’est pas « négociable ».

Cette candidature ne saurait faire « l’objet d’un quelconque chantage ou marchandage politique’’, indique mercredi un communiqué de cette formation politique, réaffirmant que son candidat sera bel et bien présent sur le starting-block de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 « qu’il va remporter de façon transparente ».

Au terme de son délibéré, le Conseil Constitutionnel avait rejeté quarante dossiers de candidature et déclaré aptes quatre candidats habilités à briguer la magistrature suprême.

Il s’agit du Président Alassane Ouattara (RHDP), de l’ancien premier ministre Affi N’Guessan (FPI), de l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié (PDCI) et du député Kouadio Konan Bertin (Indépendant).

Selon le parti au pouvoir, alors que l’on s’attendait à ce que chaque candidat déclaré éligible investisse le champ politique national, pour présenter et défendre son programme de société, des plateformes de partis politiques issus de l’opposition décident plutôt de se ‘’rebeller’’ contre le processus électoral en cours et appeler le peuple à des manifestations de rue, pour faire barrage à la tenue du scrutin du 31 octobre prochain.

Face à la situation, le RHDP invite le gouvernement à faire preuve de plus de vigilance face aux velléités de ‘’déstabilisation de l’opposition’’, afin de maintenir et garantir un climat de paix et de sérénité nécessaire à la tenue d’élections apaisées et démocratiques.

Le RHDP appelle enfin ses militants à ne point céder à la provocation, à demeurer sereins et mobilisés, à l’écoute des mots d’ordre du parti, face à une opposition « désemparée qui refuse obstinément la voie des urnes ».

Dans la même catégorie