AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes APS LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA CÉLÉBRÉE AU MONUMENT DE LA RENAISSANCE

Côte d’Ivoire/présidentielle : Le gouvernement rassure quant à la sécurité des populations


  2 Novembre      10        Politique (13182),

   

Abidjan, 02/11/2020 (MAP) – Le gouvernement de Côte d’Ivoire a rassuré la population quant à sa détermination à garantir la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire du pays, a affirmé, dimanche soir, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Vagondo Diomandé.

Donnant lecture à un communiqué au lendemain du scrutin présidentiel, le général Vagondo Diomandé a adressé ses « félicitations » aux forces de défense et de sécurité ainsi qu’aux autorités administratives qui ont contribué par leur professionnalisme à la bonne tenue des élections.

Le gouvernement, a-t-il ajouté, souhaite un prompt rétablissement aux blessés « victimes des agressions des jeunes de l’opposition » le jour de l’élection.

Dimanche, les partis et groupements politiques de l’opposition ont dit « constater la fin du mandat du président Ouattara », appelant à l’ouverture d’une « transition civile afin de créer les conditions d’une élection présidentielle juste, transparente et inclusive ».

Samedi, le chef de l’Etat sortant et candidat à sa propre succession, Alassane Ouattara, a affirmé que le scrutin présidentiel « se déroulait bien » sur l’ensemble du territoire à l’exception d’incidents dans quelques « endroits isolés, une dizaine ».

Au total, 7,5 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour départager Alassane Ouattara (79 ans) et Kouado Konan Bertin (51 ans), indépendant et dissident du principal parti de l’opposition, le parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

Deux autres prétendants inactifs se sont dits « non concernés » par le processus électoral, appelant leurs militants au « boycott actif » et à la « désobéissance civile ». Il s’agit d’Henri Konan Bédidé, ex-chef de l’Etat et chef du PDCI, et Pascal Affi N’Guessan, ex-premier ministre sous Laurent Gbagbo. Ils n’ont pas toutefois retiré officiellement leurs candidatures.

Dans la même catégorie