AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

Côte d’Ivoire/présidentielle : un mort et des blessés dans des affrontements


  19 Octobre      12        Politique (13115),

   

Abidjan, 19/10/2020 (MAP) – Plusieurs blessés et un mort ont été enregistrés, lundi, suite à des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre à Bonoua, ville située à 50 km à l’Est d’Abidjan, selon l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

A la mi-journée, les barricades érigées par les manifestants étaient encore perceptibles sur toutes les artères secondaires de la ville ainsi que sur la voie internationale qui la traverse, d’après la même source.

Des heurts ont éclaté dans plusieurs localités du pays, dont Bonoua, pour répondre au mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition, souligne l’AIP.

Ce lundi, une mission ministérielle dépêchée à Abidjan par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a exhorté le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le Front populaire ivoirien (FPI), les deux principales formations de l’opposition, à reconsidérer sérieusement la décision de boycotter l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Dans un communiqué publié lundi, la CEDEAO a également appelé ces partis politiques à revoir l’appel à leur partisans à se lancer dans la « désobéissance civile » pour protester contre le processus électoral, mais plutôt « à œuvrer de façon sérieuse pour parvenir à un consensus sur le processus électoral puis qu’ils ne pourraient pas être en mesure de contrôler les excès qui résulteraient de leur appel à la désobéissance civile ».

Dans la même catégorie