AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Côte d’Ivoire/Vers la mise en place d’un comité consensuel de gestion du parc à bétail d’Odienné


Abidjan, 06 juin 2017 – (AIP)-Le président de la jeunesse communale d’Odienné, Touré Gaoussou dit Salvador, a annoncé à l’AIP, lundi, la mise en place d’un comité consensuel de gestion du parc à bétail pour mettre fin à la pénurie de viande sur le marché d’Odienné.

«Vu que nombre de bouchers sont en train de rentrer chez eux, vu que les éleveurs refusent de ravitailler le parc en bétail, nous jeunesse communale, dans l’intérêt de la population et pour le retour de la protéine sur le marché, nous avons proposé au chef de canton, la mise en place d’un comité consensuel. Le chef de canton a promis de se prononcer demain lundi. En attend, il nous a demandé de prendre toutes les dispositions utiles pour la mise en place du comité dans les meilleurs délais », a indiqué Touré Gaoussou.

En mi-mai, la mairie d’Odienné, au terme d’un appel d’offres, a confié la gestion du parc à bétail à un opérateur économique dans le but d’améliorer ses recettes propres. Mais, le nouveau gérant a été aussitôt contesté par une frange des éleveurs de bétail. S’ensuit une pénurie de viande depuis plusieurs jours.

Un bras de fer s’engage entre les éleveurs et le gérant, mais vu la détermination des éleveurs à cesser toute activité provoquant une pénurie constante de la viande de bœuf sur le marché, la jeunesse communale a proposé la mise en place d’un comité composé de représentants des différentes sociétés coopératives du secteur bétail et des représentants de la jeunesse communale pour une reprise des activités du bétail à Odienné, rappelle-t-on.

(AIP)

ss/cmas

Dans la même catégorie