APS LE DÉBAT SUR LA QUALITÉ DU JEU CHEZ LES LIONS EST IMPERTINENT, SELON UN ANCIEN INTERNATIONAL APS NIAMEY PRÊTE À ACCUEILLIR LA 47ÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE L’OCI ANG Desporto/Morreu Diego Armando Maradona ANG CPLP/Governança de água e os desafios de sustentabilidade debatidos na II reunião dos ministros ANG Covid-19/Erro de fabrico levanta questões sobre testes com vacina da AstraZeneca/Oxford ANG Brexit/Ursula Von Der Leyen não garante que se chegue a acordo com o Reino Unido GNA 66th Artillery branch of Services Integrity Savings and Loans commissioned APS TOURNOI U20 : DIOMANSY KAMARA DÉSIGNE SON TRIO DU PREMIER TOUR ANP Diffa N’glaa : Les principaux édifices seront livrés au plus tard le 24 décembre (Gouvernement) AGP L’opérateur de télécommunication Airtel Gabon se dote d’un siège à Koulamoutou

Cote d’voire –AIP/ Laurent Tchagba lance les travaux d’un château d’eau à Mankono et ses localités environnantes


  22 Octobre      18        Société (25242),

   

Mankono, 22 oct 2020 (AIP)-Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a procédé le mercredi 21 octobre 2020 à Mankono, à la pose de la première pierre de l’ouvrage qui permettra de renforcer l’alimentation en eau potable de la ville, en présence de son collègue, Moussa Dosso, ministre des Ressources animales et halieutiques.

Ce projet inscrit dans le programme  »eau potable pour tous » a été initié en vue de renforcer l’eau potable dans 12 villes de la Côte d’Ivoire, à savoir Odienné, Boundiali, Touba, Séguéla, Katiola, Tanda, Daloa, Bouaflé, Divo, Grand-Lahou, Sassandra et Mankono.

Mankono, a-t-on indiqué, est alimentée en eau potable par une station qui produit 500m3/jour pour un besoin de 1232m3/jour, d’où un déficit d’environ 50%.

Selon M.Tchagba, ce projet dont les travaux seront exécutés dans un délai de 24 mois pour un coût global de 11, 116 milliards FCFA, permettra de combler, le déficit en eau potable de la ville, dont les populations, dit-on, sont obligés parfois de se tourner vers les puits et les marigots, sources de maladies hydriques.

«Grace à ce projet, l’accès en potable est garantie à Mankono jusqu’en 2030. Aucun développement ne peut se faire en dehors d’un environnement de paix, de stabilité et de tranquillité. C’est la raison pour laquelle, je vous encourage à continuer à être dans la cohésion, dans la paix comme vous avez été de tous les jours pour garantie la stabilité dans la région du Béré» a conseillé le ministre de l’Hydraulique.

Le ministre Moussa Dosso, par ailleurs président du conseil régional du Béré a relevé également le caractère social du projet hydraulique, à savoir la réduction significative du coût d’abonnement de 167.000 FCFA à seulement 10.000 FCFA.

Cadres et élus locaux se sont relayés au pupitre pour exprimer leurs remerciements à l’endroit du gouvernement pour les différents programmes sociaux notamment le raccordement de la quasi-totalité des villages au réseau électrique national, le bitumage de plusieurs axes dont le tronçon Tiéningboué-Mankono récemment ouvert, l’implantation et la mise en service d’une centrale thermique doté d’un transformateur de 90 kilovolt qui a définitivement réglé le problème de fourniture en électricité de la ville et des localités environnants.

Dans la même catégorie