AIB Vacances mouvementées pour Charles Kaboré et ses compatriotes burkinabè à l’étranger AIB Burkina : Après 40 ans d’existence, l’Ecole nationale d’élevage veut davantage diversifier ses filières AIB Burkina : Onze personnes  »décèdent » pendant leur garde à vue (Procureur) GNA Gospel music sensation Yaw Spoky out with single GNA NRCCD to open Model Inclusive School in September GNA e.TV Ghana /Japan Motors open registration for 2019 Corporate Run APS MANSOUR FAYE DÉBALLE UN « PAQUET D’ENGAGEMENTS » SUR DES OUVRAGES À RÉALISER À THIÈS GNA E. African security experts, policymakers urge concerted efforts in conflict resolution GNA U.S. to raise bar for « made in America » products GNA Sudan, South Sudan to address oil flow constraints

Coup d’envoi des travaux de construction de la nouvelle aérogare de l’aéroport international de N’Djili


  2 Mai      81        Economie (24322), Travaux publics (471),

   

Kinshasa, 02 Mai 2018 (ACP).- Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a lancé officiellement mercredi à l’aéroport international de N’Djili, les travaux de construction de la nouvelle aérogare de cet aéroport.

Le vice-Premier ministre et ministre des transports et communication, José Makila Sumanda, a rendu à cette occasion un vibrant hommage au Chef de l’Etat qui, dans sa vision éclairée, s’est engagé à doter le pays des infrastructures modernes répondant aux standards internationaux et à la dimension méritée par la RDC.

Le projet de construction de cette aérogare « intelligente et haute définition», a dit le vice-Premier ministre,  est le fruit d’un partenariat entre la RDC et la banque chinoise Exim Bank. Le coût global des travaux s’élève à 354 millions de dollars américains, a-t-il précisé  affirmant  que ce partenaire a accepté de le financer à hauteur de 85 % et les 15 % restants devront être pris en charge par l’Etat congolais.

Il a  ajouté qu’à ce jour, sur instruction du Président de la République, le Gouvernement de la RDC a déjà payé 20 millions de dollars américains au constructeur pour le démarrage effectif desdits  travaux.

Le vice-Premier ministre Makila a indiqué, par ailleurs, que la nouvelle aérogare, une fois achevée, permettra de répondre aux besoins des flux annuels des trafics d’aéronefs et de passagers estimés à trois millions et de construire un hub international au centre de l’Afrique.

Elle fournira la garantie de sécurité  et de sureté ainsi qu’un service de haute qualité afin de répondre davantage aux normes de l’organisation internationale de l’aviation civile ; de même qu’elle va créer de nouvelles sources de recettes pour la Régie des voies aériennes (RVA).

Pour sa part, le PDG de la RVA, Bilenge Abdallah, a décrit que ces travaux concernent la construction d’une nouvelle aérogare passagers de 40, 617 m2  de superficie bâtie ; la construction d’une aire de stationnement d’aéronefs de 74,517 m2 ; le prolongement de taxiway parallèle et bretelle de 68,891 m2 ; la construction d’un viaduc de 8000 m2 ; d’un parking automobile de 1200 places, garni par une fontaine à jet d’eau multicolore, vue de nuit ; la déviation du boulevard Lumumba sur une distance de 5 Km ; la mise en place d’une centrale électrique ; l’érection d’une clôture géante et conforme aux normes de l’OACI ainsi que des installations combinées ; l’acquisition des matériels de handling, de logiciels des équipements   et d’autres merveilles technologiques. Le projet comporte également le volet formation du personnel congolais.

M. Tu Dajun, directeur général de la société chinoise SZTC-WIETEC qui exécute la construction de la nouvelle aérogare, a félicité le Président Joseph Kabila pour son initiative de doter la RDC d’un aéroport moderne répondant aux standards internationaux, initiative qui, a-t-il dit, s’inscrit dans le cadre de la poursuite de son programme de la modernisation de la RDC.

Il a rassuré le Chef de l’Etat, le gouvernement et le peuple congolais que sa société s’emploiera à tout mettre en œuvre pour la réalisation de cet important ouvrage dont a grandement besoin le peuple congolais, afin de continuer à gagner davantage  leur confiance.

Auparavant, dans son mot de bienvenue, le ministre provincial du Plan, des Travaux publics et des infrastructures, Robert Luzolanu, parlant au nom du gouverneur de la ville empêché, avait souligné que cette nouvelle aérogare apportera une autre valeur ajoutée à l’économie nationale en général et à l’économie urbaine en particulier.

Pour le ministre provincial, la réalisation de cet ouvrage aura plusieurs retombées directes et indirectes en termes de création d’emplois. Elle va ouvrir des opportunités d’affaires et des perspectives intéressantes en faveur des Kinoises et Kinois en particulier.

Il a indiqué, enfin, qu’avec la réalisation de ce projet, Kinshasa disposera d’un atout supplémentaire pour rivaliser d’ardeur avec les grands aéroports de la sous-région.

Plusieurs personnalités, parmi lesquelles les président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, et du Sénat Léon Kengo Wa Dondo, le Premier ministre, Bruno TshibalaNzenzhe, le président du CNSA, Joseph OlengaNkoy, le doyen du corps diplomatique, les ambassadeurs et les représentants des organismes internationaux en RDC, les officiers généraux des FARDC et de la PNC,  ont assisté à cette cérémonie. ACP/Fng/bsg/May

Dans la même catégorie