MAP Inauguration à Rabat de l’ambassade de la République de Zambie au Maroc GNA Communities urged to support women to realise their potentials GNA Ace Journalist outdoors book on life experiences in practice GNA Ace Journalist outdoors book on life experiences in practice GNA ‘Absorb Anson SHS onto the Free SHS programme’- Nana Effah Opinaman III to government GNA Kwahu- Nkwatia gets new chief after three years of chieftaincy dispute GNA The Lord’s Pentecostal Church joins fight against electoral violence GNA NITA launches Security Operations Centre APS GUÉDIAWAYE : L’AMBASSADEUR DU PORTUGAL OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES FILLES AGP CEMAC: Le programme «Les jeunes tisserands de la paix» en gestation dans le Woleu-Ntem

Coupe du monde 2022 de football: le Brésil surclasse la Bolivie (5-0), prend les commandes des éliminatoires sud-américaines


  10 Octobre      11        Sport (4361),

   

Sao Paulo, 10/10/2020 (MAP) – Le Brésil a entamé les éliminatoires sud-américaines pour la Coupe du monde Qatar-2022 de football avec une victoire contre la Bolivie, sur le score sans appel de 5 buts à 0, vendredi à Sao Paulo.

A la faveur de cette victoire, la Seleçao a pris la tête du classement, avec une meilleure différence de buts marqués que la Colombie, l’Argentine et l’Uruguay, également vainqueurs lors de cette première journée.

Sous une pluie battante, la Selecao a montré sa force et sa solidité au stade Neo Química, en présence de Neymar, la star du Paris Saint-Germain qui était incertaine jusqu’à la dernière heure.

Tout s’est parfaitement déroulé pour l’équipe de Tite, qui a de nouveau eu l’agressivité qu’il a perdue dans les matches amicaux ayant suivi son sacre de la Copa América en 2019, et a récupéré la meilleure version de Neymar, même s’il était maladroit devant les buts : un but refusé pour hors-jeu (78e) et deux occasions franches ratées (39e, 57e).

La Bolivie était inoffensive, submergée par le jeu des ailes brésiliennes et la vivacité du milieu et de l’attaque des Jaune et Vert, qui ont ouvert le score dans la première demi-heure grâce à Marquinhos (17è minute), avant d’alourdir les dégâts pour leur adversaire du jour par le truchement de l’attaquant de Liverpool Roberto Firmino (30è, 49è).

Le Brésil a commencé la deuxième mi-temps tambour battant, avec une possession de balle largement à sa faveur. La pression a fini par payer à la 66è minute, lorsque le malheureux défenseur bolivien Jose Carrasco a marqué contre son camp, prolongeant une tête de Rodrygo dans ses propres filets.

L’attaquant en pleine forme du FC Barcelone, Philippe Coutinho, a plié l’affaire pour les siens sur un centre millimétré de Neymar (5-0, 73è).

Avec cette victoire, le Brésil prend la tête des éliminatoires dès la première journée avec trois points, tout comme la Colombie, l’Uruguay et l’Argentine. Mardi prochain, il affrontera le Pérou, son rival en finale de la dernière Copa América, à Lima.

Avant le coup de sifflet d’ouverture, le jeu était déjà chargé de jalons historiques. C’était la première fois que le Brésil entamait un tour de qualification à domicile et la première fois qu’il jouait sans public dans les tribunes, en raison de restrictions dues à la pandémie de coronavirus. L’arbitre, l’Uruguayen Leodán González, faisait ses débuts en matière d’arbitrage de matchs de ce niveau.

Ce qui n’était pas une nouveauté, c’était la domination écrasante du Brésil, qui a joué pratiquement tout le match dans le camp opposé, avec une possession qui frôlait, parfois, les 90%. Le jeu de la Salecao était fluide, rapide et ouvert sur les ailes, où les ailiers Lodi, à gauche, et Danilo, à droite, ont trouvé une autoroute.

La Verde essayait d’éviter un naufrage qui semblait inévitable, mais l’illusion s’est rapidement dissipée face à des Brésiliens largement dominateurs.

Dans la même catégorie