NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Cour des Comptes de Guinée : Le rapport annuel d’activités 2016 présenté par le premier président de l’Institution


  15 Janvier      64        Economie (21994), Finance (3696), Photos (20298),

   

Conakry, 15 jan (AGP)- Le premier président de la Cour des Comptes (CC) de la République de Guinée, Mohamed Diaré a présenté, jeudi, 11 janvier 2018, le premier rapport annuel d’activités 2016 de son Institution, rapporte l’AGP.

C’était au cours d’une conférence de presse, tenue au siège de la CC au quartier Almamya dans la commune de Kaloum à Conakry, que ce premier rapport annuel d’activités a été présenté aux hommes de medias.

A l’entame de son intervention, le premier président de la CC, Mohamed Diaré a fait savoir, que la production de ce rapport annuel d’activités est un effort de communication.

«Il est composé en quatre grandes parties. La première partie porte sur les attributions, les compétences et l’organisation de la CC. Dans sa deuxième partie, la mise en place, la composition et les ressources humaines, financières et matérielles de la CC. Dans sa troisième partie, les activités réalisées en 2016 par la Cour, aux plans institutionnel, organisationnel, du fonctionnement, de la formation et des arriérés juridictionnels. La quatrième partie, elle, porte sur les perspectives et recommandations de la Cour», a indiqué le premier président.

Selon lui, ce rapport d’activités de l’année 2016 de la CC présente les grandes lignes des activités réalisées au cours de l’année.

«D’abord nous avons commencé par recruter des magistrats. Nous avons, dans ce cadre-là, recruté 08 conseillers référendaires et enfin 10 auditeurs. Après le recrutement, il fallait formés 13 conseillers qui ont été nommés en premier lieu, parce que le juge financier est un métier à part.

La CC est une juridiction financière indépendante et qui a des attributions juridiques et consultatives. Donc, il fallait faire apprendre à tout le monde qu’est-ce qu’il faut pour examiner le compte d’un comptable publique, qu’est-ce qu’il faut pour aller contrôler une entité publique, parce que contrôler une entité de l’Etat (Ministère) est différent du contrôle d’un établissement public administratif, et également du contrôle d’une collectivité locale», a expliqué Mohamed Diaré.

Il a souligné, qu’il a fallu élaborer un guide de contrôle pour que la Cour puisse être opérationnelle.

Parlant des perspectives, Mohamed Diaré a annoncé, que la CC va amorcer une autre approche, qui lui permettra d’atteindre ses objectifs et de mieux remplir sa mission.

KZ/ST

Dans la même catégorie