GNA UN peacekeeper dies after vehicle strikes mine in northern Mali GNA Museveni takes big lead in Uganda presidential poll AIP Les émissions de Radio Côte d’Ivoire interrompues depuis plusieurs mois à Dimbokro AIP Une vingtaine de directeurs du commerce mutualisent leurs expériences à Gagnoa AIP Le système informatisé de la collecte des taxes municipales expliqué aux commerçants de Dimbokro AIP La SEDH Aimée Zébéyoux salue l’engagement des leaders de jeunes pour des législatives apaisées à Gagnoa ANP CEDEAO : Le budget général consolidé de l’institution adopté par le parlement de la communauté AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les services des eaux et forêts en campagne contre les feux de brousse dans le Poro AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Football: Le Maroc abritera la CAN féminine 2022 AGP Guinée-Politique : Démission officielle du Gouvernement de Dr Ibrahima Kassory Fofana

COVID-19 : À FATICK, UN MÉDECIN APPELLE À RENFORCER LE PERSONNEL ET LE MATÉRIEL DU CTE


  21 Décembre      14        Santé (8579),

   

Fatick, 21 déc (APS) – Le docteur Gilbert Sarr, coordonnateur de la lutte contre le Covid-19 à l’hôpital régional de Fatick (centre), a fait part, lundi, de son souhait de voir les autorités renforcer le personnel et le matériel médical destiné aux soins des personnes infectées par le Covid-19.

‘’Nous appelons les autorités compétentes à renforcer le personnel spécialisé du CTE (centre de traitement des épidémies) de l’hôpital régional, pour une meilleure prise en charge sanitaire des personnes malades du Covid-19’’, a dit le médecin à l’APS.

‘’Nous avons besoin, dans l’urgence, de trois médecins et de 16 hygiénistes pour pallier plusieurs manquements et difficultés’’, a-t-il précisé.

Selon Gilbert Sarr, le personnel chargé des soins des personnes infectées par le Covid-19 comprend un médecin, quatre hygiénistes, 12 autres professionnels de la santé (infirmiers et assistants), deux chauffeurs et autant de gestionnaires de stocks.

Le CTE de l’hôpital régional de Fatick a été ouvert le 10 mai dernier. Il comprend 23 lits, dont trois pour les patients admis en réanimation.

‘’Aujourd’hui avec la tendance baissière’’ des infections de Covid-19, pendant plusieurs mois, ‘’le nombre de lits du CTE a été réduit à neuf au profit du département de médecine interne’’, a-t-on appris de M. Sarr, qui dirige le centre régional de traitement du Covid-19.

‘’Le plateau technique du CTE comprend deux lits chauds, sept lits
simples et trois respirateurs’’, a-t-il révélé.

L’appel lancé par le médecin pour le renforcement du personnel du matériel survient après la confirmation de la deuxième vague de Covid-19 dans la région, où un décès causé par la pandémie de coronavirus a été annoncé lundi matin.

Vingt-huit malades sont actuellement pris en charge à domicile, dans la commune de Fatick, a indiqué le coordonnateur de la lutte contre le Covid-19 à l’hôpital régional de Fatick.

‘’Le patient décédé est de Ndiaye-Ndiaye 2, un quartier de la commune de Fatick. Il est âgé de 70 ans’’, a-t-il précisé.

‘’C’est le premier cas de décès causé par le Covid-19 au centre de traitement des épidémies de l’hôpital régional de Fatick’’ depuis plusieurs semaines, a-t-il dit.

Selon des sources concordantes, la personne dont la mort par Covid-19 a été annoncée lundi matin est l’imam de la mosquée du quartier indiqué par le coordonnateur du CTE.

La commune chef-lieu de région est ‘’la zone où nous avons enregistré le plus grand nombre de cas de Covid-19’’, a souligné M. Sarr, ajoutant que 30 personnes infectées par le coronavirus sont prises en charge à domicile, dans le périmètre régional, dont quatre à l’hôpital régional.

Vingt-huit d’entre elles sont dans la commune chef-lieu de région, a précisé Gibert Sarr.

Un patient est pris en charge à domicile à Diakhao, et un autre à Gossas, l’un des chefs-lieux de département de la région.

La hausse des contaminations est causée par le ‘’relâchement’’ dont le public a fait preuve dans le respect des gestes barrières, selon M. Sarr.

Dans la même catégorie