AIP Côte d’Ivoure-AIP / Lancement dans 13 pays africains de la plus grande étude clinique en Afrique sur le traitement des cas de COVID-19 avant leur évolution vers une forme sévère (Publireportage) INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

Covid-19 au Niger : Légère hausse des cas due au relâchement des mesures préventives


  12 Novembre      8        Santé (8064),

   

Niamey, 12 Novembre (ANP) – Le Premier Ministre Brigi Rafini a présidé, ce jeudi 12 novembre 2020 dans les locaux de l’ONAREM, la 18ème session du Comité interministériel de la gestion de la riposte à la pandémie du coronavirus ou Covid-19.

Cette session s’est penchée sur l’état de la mise en œuvre de la réponse volet sanitaire et celle des mesures édictées, sur les points de la mobilisation des ressources de la riposte et enfin les recommandations à proposer au Gouvernement.

Faisant le bilan de la situation de la pandémie, le Ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, a indiqué que « à la date du 12 novembre, l’évolution est favorable mais on note une légère hausse de coefficient de transmission qui passe de 0.78 à 0.182 par rapport à la dernière semaine ».

Sur le plan mondial, à la date du 08 novembre 2020, l’OMS a estimé à 49.727.316 les cas positifs, soit une augmentation de 8% des cas globaux par rapport à la semaine précédente dont 11% en Europe, 3% en Amérique et 2% en Afrique.

Quelque 1.248.373 décès ont été enregistrés, et qui sont en légère augmentation, particulièrement en Europe, l’Afrique restant la partie du monde la moins affectée.

Au niveau de la région de la CEDEAO, à la date du 8 novembre 2020, 194.000 cas positifs dont 2192 décès ont été enregistrés.

Au Niger, 50 cas actifs sont répertoriés , avec la région d’Agadez qui fait face à la recrudescence des cas positifs et qui proviennent des migrants.

Le Ministre de la Santé a également fait cas d’un relâchement des mesures barrières au niveau des grands rassemblements, l’installation de la période de froid qui constitue un grand défi, le retard de 3 mois de la motivation des agents et les impayés des fournisseurs estimés à près de 4.000.000.000 F CFA.

Face à cette situation, le Premier Ministre a annoncé le maintien de l’état d’urgence sanitaire, le port obligatoire des bavettes, le respect et une application stricte des mesures préventives, etc.

Dans la même catégorie