GNA Government will ensure employment security for communication sector workers APS TRANSFERT D’ALFRED GOMIS : DIJON ET RENNES S’ACCORDENT APS LA FPU INVITE À UN RETOUR AUX VALEURS DE LA FAMILLE AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 44 nouveaux cas de COVID-19 et 57 guéris le 26 septembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme est nul et de nul effet (Ouattara) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Le quartier Marahoué de Bouaflé accède à l’électricité ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations

COVID-19 : fin des cours dans les établissements scolaires de Niamey


  15 Juillet      6        Education (3555),

   

Niamey, 15 juil (ANP)- Les cours dans les établissements scolaires, suspendus le 19 mars 2020 pour cause de coronavirus, et repris le 1er juin passé, ont pris fin ce mercredi 15 juillet 2020 marquant le début des vacances pour les élèves qui ne se présenteront pas aux examens de fin d’année, a constaté une équipe de l’ANP.

En effet, dans les établissements de Niamey (CEG1 GARBA DJIBO, CSP KOUARA, L’ECOLE PRIMAIRE WRIGHT) partout où notre équipe est passée, les enseignants s’activent à remplir les bulletins des élèves pendant que ceux des classes d’examen continuent à s’exercer avec le reste des enseignants pour les dernières révisions.

Selon Saley Abdoulaye, proviseur du CEG1 Garba Djibo, ‘’ce qui concerne 2019-2020, nos objectifs ont été atteints à tous les niveaux, car nous avons fini le programme, et nous souhaitons que les enseignants continuent les exercices de révision au profit des candidats’’.

En ce qui concerne les cours de 45 jours ‘’nous avons fini avec les examens de classe de passage’’ a expliqué le proviseur.

‘’Du côté des cours, nous nous sommes entendus, dès au départ, avec les élèves et les enseignants par rapport à ce qui les arrange pour pouvoir exécuter le programme dans sa globalité’’ a souligné M. Saley

Pour Youssouf Ibrahim enseignant de français au CEG1 Garba Djibo, à la reprise ‘’nous avons fait tout le nécessaire pour pouvoir boucler le programme. Mais à ce stade, tout ce qui n’a pas été fait en français, ne dépasse pas 2 chapitres, car nous avons priorisé certaines matières fondamentales’’.

Il a, par ailleurs, expliqué avoir senti un relâchement au niveau des élèves au moment de la reprise des cours, après deux mois de vacances pour raison de COVID-19.

‘’Mais au fur et à mesures, ils se sont ressaisis’’ a-t-il laissé entendre.

Pour la directrice de l’école Wright, Mme Hamza Haoua Issaka ‘’en ce qui concerne notre école, tout s’est bien passé durant ces 45jours de cours décidé par le Ministère, car les enseignants ont effectivement répondu présents pendant cette période’’.

‘’Nous avons pu finir les programmes avant même cette date, maintenant nous venons à l’école pour nous exercer avant la date des examens’’, nous a confié TRAORE LASSANA élève en classe de terminal au CSP Kouara.

Rappelons que pour limiter la propagation de la maladie liée au coronavirus, les autorités nigériennes ont ordonné la fermeture des établissements scolaires pendant presque deux mois. Des cours qui ont été repris le 1er juin passé afin de finaliser les programmes de l’année scolaire 2019-2020 et organiser les différents examens de fin d’année.

Dans la même catégorie