GNA Engage Environmental Health Officers to educate public on COVID-19 GNA GRNMA records 50 COVID-19 cases with one death in Volta GNA COVID-19: Adaklu district habours only one active case GNA More than 500 youth to undergo training in oil palm APS CAN U20 : L’OUGANDA REJOINT LE GHANA EN DEMI-FINALES APS ’’SOUS LE VOILE DU BONHEUR’’, UN ROMAN INVITE À DIALOGUER AVEC LES FEMMES VOILÉES APS KAOLACK : LE KHALIFE DE MÉDINA BAYE SE FAIT VACCINER CONTRE LA COVID-19 AIP Le Préfet de Gbéléban échange avec les Candidats à l’élection législative AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un forum pour la prévention des violences électorales à Katiola AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Six listes en compétition pour deux sièges à Attécoubé

COVID-19 : ’’HAUSSE INQUIÉTANTE’’ DE LA CONTAMINATION À KAFFRINE (MÉDECIN-CHEF)


  4 Février      15        Santé (9408),

   

Kaffrine, 3 fév (APS) – Le district sanitaire de Kaffrine a enregistré 42 cas positifs au coronavirus pour le seul mois de janvier, contre 15 cas de mars à décembre 2020, une « hausse inquiétante » qui s’explique par une fréquentation accrue des rassemblements et les déplacements, a indiqué son médecin-chef, docteur Serigne Hamdy Thiam.

« Le département de Kaffrine a enregistré au total 57 cas de coronavirus, soit 7 cas de mars à novembre 2020, 8 cas en décembre 2020 et 42 cas en janvier » dernier, a-t-il précisé mercredi lors d’un point mercredi sur la situation de la Covid-19 dans le département.

Le médecin-chef du district sanitaire de Kaffrine a jugé cette hausse des contaminations « considérable et inquiétante », qui s’explique principalement par les rassemblements et les nombreux de déplacements de voyageurs.

« D’après les analyses faites par le district de ces chiffres, il s’avère que les personnes contaminées l’ont été majoritairement au cours de rassemblements ou de déplacements », a indiqué docteur Thiam, qui a fait état de 7 décès liés au coronavirus dans le district sanitaire de Kaffrine.

Il a été également constaté selon lui que « les personnes âgées de plus de 60 ans sont les plus touchées » à Kaffrine dont 85% des cas sont issues de la transmission communautaire.

« Même si les 65 % des cas sont guéris, les autres continuent à être suivis soit à domicile soit dans le district sanitaire », a précisé le médecin-chef, avant d’inviter les populations au « respect des gestes barrières, qui demeurent à ce jour le moyen le plus efficace de se protéger contre le virus ».

Dans la même catégorie