AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

COVID-19 : ILS ONT ÉTÉ VACCINÉS, VOICI LEURS RÉACTIONS


  23 Février      10        Santé (9598),

   

Dakar, 23 fev (APS) – Personnalités publiques de tout bord, leaders d’opinion, notables religieux et coutumiers : ils ont reçu, ce mardi, les premières doses du vaccin contre la Covid-19 à l’occasion du lancement de la campagne nationale de vaccination.

L’évènement s’est déroulé sous un grand chapiteau dressé au milieu du jardin du ministère de la Santé et de l’Action sociale dans le respect de la distanciation physique.

Des médecins, des infirmiers, des membres du Comité national de gestion des épidémies, personnes âgées, membres d’associations parmi les cibles prioritaires ont aussi répondu à l’appel.

Tour à tour, après le ministre de la Santé et de l’Action sociale, première personne à recevoir l’injection, ils se sont prêtés à l’exercice, devant les caméras et les photographes de la presse nationale et internationale.

Réactions :

Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé : ‘’C’est un sentiment de fierté’’

’’Par ce lancement, le Sénégal fait partie des pays avant-gardistes en la matière. C’est le lieu de remercier et de féliciter le Chef de l’Etat. Je suis rassuré parce que si le travail de vaccination se poursuit, la chaîne de transmission sera interrompue et permettra in fine de sortir de cette pandémie. D’ici 2022 nous ferons en sorte que tous les sénégalais qui doivent être vaccinés le soient. Ce jour est un jour historique qui va être inscrit en lettres d’or sur du marbre dans l’histoire du Sénégal’’.

Aiisata Tall Sall, ministre des Affaires étrangères : ’’La diplomatie a joué sa partition’’

’’La diplomatie a joué sa partition dans l’acquisition des doses de vaccins qui va continuer avec d’autres pays parce que le gouvernement est un et indivisible. Cette maladie nous est commune et c’est ensemble que nous devons faire face. Je demande aux Sénégalais, dans la discipline, dans l’acceptation que seule la science peut combattre la maladie, de venir se faire vacciner’’.

Djibril Warr, député de la majorité : ‘’C’est un acte citoyen’’

’’C’est un acte citoyen au-delà même de la préservation de notre santé. Il n’ y a rien à craindre par rapport à ce vaccin puisque les scientifiques ont donné les garanties nécessaires. En plus, le Sénégal, par ses services compétents, a fait le nécessaire pour le contrôle et la fiabilité du vaccin. En tant que représentant du peuple, il est essentiel que je sois en première ligne dans cet appel pour une campagne de vaccination réussie’’.

Baye Omar Gueye, Président de l’Association nationale des diabétiques : ‘’Faire confiance à la science’’

’’La science a validé les vaccins après recherche et examens et multiples hypothèses pour en arriver là. C’est l’occasion de leur rendre un bel hommage après le travail qui a été fait. Il y a également un contexte d’urgence qui suppose une solution d’urgence et c’est dans ce cadre qu’il faut placer la vaccination. Il est aussi à saluer le fait de placer dans ce premier lot les personnes avec des comorbidités notamment les diabétiques. C’est un élément d’équité. Les statistiques ont montré que les diabètiques sont les plus exposés pendant cette pandémie’’.

Mansour Mbaye, président des communicateurs traditionnels : ’’C’est un jour que l’histoire retiendra’’

’’Le Sénégal a été toujours un exemple, un modèle en Afrique et dans le monde. Notre pays ne pouvait rester derrière face à cette crise sanitaire qui a perturbé le monde. L’arrivée du vaccin montre encore une fois le leadership du chef de l’Etat, du ministre de la santé et de l’ensemble des personnes impliquées dans la riposte. Nous jouerons notre rôle de communicateurs pour participer à la sensibilisation afin que les populations soient vaccinées en masse. La science est là pour régler les problèmes de santé. Ce n’est pas nouveau. On a une tradition de vaccination’’.

Ousmane Ndoye, Maire de Fass Colobane Guele Tapée : ’’Soulagé, on va y arriver’’

’’C’est historique (…). C’est une satisfaction et une fierté en tant que Sénégalais. Je suis soulagé aussi parce que finalement on se dit qu’on va y arriver puisque c’est un combat extrêmement dur avec un adversaire invisible, incolore qu’il faut éliminer en respectant les mesures barrières. Nous invitons les populations à continuer à respecter les gestes barrières en plus d’aller se faire vacciner. La science a raison (…) et il ne faut pas lâcher prise avec les gestes barrières parce que le vaccin est là’’.

Abbé Gerard Diéne, Vicaire général de la Cathédrale de Dakar : ‘’C’est un sentiment de reconnaissance’’

’’C’est un sentiment de reconnaissance à tous ces fils du Sénégal qui depuis le début se battent pour protéger les populations. Mention spéciale au personnel de santé. Je viens de recevoir ce vaccin qui est une protection individuelle mais également collective. Sur ce point je souhaiterais que les gens fassent confiance aux hommes de science et qu’on continue à avancer tous dans le même sens. En plus en tant que religieux nous continuerons à prier pour que le Seigneur continue à assister notre pays et sauver notre humanité. L’Eglise est là pour sensibiliser la communauté à poser tous les actes de nature à nous protéger et à protéger les autres. C’est quelque chose que nous faisons même au-delà du message’’.

Dr Annette Seck Ndiaye, Directrice PNA : ’’Tout se passe bien pour une bonne distribution des vaccins’’

’’La Pharmacie nationale d’approvisionnement gère tout ce qui est logistique et distribution des vaccins dans toutes les régions. Les opérations ont démarré depuis samedi avec 11 régions déjà couvertes et nous sommes actuellement à Kédougou. Il nous reste les régions de Sedhiou, Kolda et Ziguinchor. Tout se passe bien pour le moment et toutes les conditions sont réunies pour une bonne couverture vaccinale dans le respect des températures de conservation’’.

Mballo Dia Thiam, Secrétaire général Sutsas : ’’C’est une campagne à l’ordre du jour’’

’’Nous nous réjouissons de cet acte de haute portée humanitaire parce qu’il s’agit de vacciner les populations afin de les préserver contre la Covid-19. C’est une campagne à l’ordre du jour au plan mondial et ce n’est pas évident d’en disposer en tant que pays en développement. On n’a pas toujours assez d’argent pour le curatif mais on doit toujours en avoir pour le préventif. Les vaccins ont éradiqué depuis toujours toutes les grandes maladies infectieuses. Nous avons toujours eu à vacciner, nous continuerons à le faire (….)’’.

Dans la même catégorie