AGP CEMAC: Le programme «Les jeunes tisserands de la paix» en gestation dans le Woleu-Ntem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Agbaou fait la promotion de l’excellence à l’école AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les femmes de Daloa invitées à s’approprier la culture de la paix pour une élection apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les femmes RHDP de la Bagoué réaffirment leur engagement pour la victoire au premier tour de leur candidat Campagne RHDP Bagoué AGP Gabon/Mekambo : Un exploitant forestier chinois arrêté pour vol de bois puis libéré APS DIX-HUIT NOUVEAUX CAS DE COVID-19, AUCUN CAS IMPORTÉ AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Anne Ouloto bat campagne pour l’union des fils du Cavally AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : la CEI sensibilise la population d’Adzopé sur les modalités du scrutin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : le développement du numérique et des TIC, l’une des priorités du candidat du RHDP GNA NDC Flagbearer ends Western Regional tour

COVID-19 : LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE CHUTE DE PRÈS DE 5 POINTS DANS L’UEMOA


  29 Septembre      7        Economie (10053),

   

Dakar, 28 sept (APS) – Les Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine ont fortement ressenti les effets de la propagation de la Covid-19, avec une croissance économique ayant chuté à 1,3% en 2020, après une réalisation de 6,1% en 2019, indique le Comité de politique monétaire de la BCEAO.

Le PIB a reculé de 2,0% au deuxième trimestre 2020 par rapport à la même période de l’année précédente après une hausse de 3,2% un trimestre plus tôt, indique-t-il dans un communiqué rendu public à l’issue de sa troisième réunion ordinaire.

La baisse de l’activité économique dans l’Union est principalement en lien avec les secteurs tertiaire et secondaire, dont les valeurs ajoutées ont baissé respectivement de 3,4% et 3,6% au deuxième trimestre 2020, selon le communiqué. Par contre, la valeur ajoutée du secteur primaire s’est accrue de 3,1%, en raison de la bonne tenue de la production agricole, souligne le CPM.

Selon les dernières projections, le taux d’inflation est attendu en moyenne à 1,8% en 2020 et à 2,0% en 2021. A l’horizon de huit trimestres, soit à fin juin 2022, le taux d’inflation se situerait à 2,3%.

Sur la base de ces analyses, note le texte, le Comité de politique monétaire a décidé de maintenir inchangés le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidité à 2,00% et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal à 4,00%, niveaux en vigueur depuis le 24 juin 2020. Le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques de l’Union demeure inchangé à 3,0%.

Au titre de la conjoncture internationale, le Comité a noté que la propagation de la pandémie de coronavirus (Covid-19) à l’échelle de la planète et les mesures prises pour l’endiguer ont entraîné une forte baisse de la croissance mondiale.

Dans ce contexte, l’activité économique dans la plupart des pays du monde a connu au deuxième trimestre 2020, une contraction plus prononcée qu’au premier trimestre, relève-t-il.

En outre, les perspectives de reprise, soutenues par l’assouplissement graduel des mesures de restriction de mobilité à partir de juin 2020 et les politiques de relance mises en œuvre par les Gouvernements, restent fragilisées par les craintes de l’apparition d’une deuxième vague de la pandémie.

Le communiqué, citant le Fonds monétaire international (FMI), annonce que « l’activité économique mondiale connaîtrait en 2020 une récession sévère, avec une baisse de la production mondiale de 4,9%, après une hausse de 2,9% en 2019 ».

Le Comité a passé en revue les principales évolutions de la conjoncture économique internationale et régionale au cours de la période récente, ainsi que les facteurs de risque pouvant affecter les perspectives à moyen terme d’inflation et de croissance économique de l’Union.

Le Comité de politique monétaire de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), présidé par le Gouverneur de la Banque, Tiémoko Meyliet Koné, a tenu, ce lundi, sa 3e réunion ordinaire au titre de l’année 2020, par visioconférence à partir du siège de la BCEAO à Dakar.

Dans la même catégorie