AIP Législatives 2021: Les élections se sont déroulées dans la sérénité à Bocanda AIP Séverin Guibessongui rend hommage à sa défunte suppléante de Niakara-Tortiya-Arikokaha AIP Législatives 2021 : Le dépouillement observé dans les différents bureaux de vote à Man dès 18 h AIP Législatives 2021 : Beugré Mambé félicite la population de Songon pour sa participation au scrutin AIP Législatives 2021 : Au total 94 bureaux de votes sécurisés dans la commune de Songon AMI Colloque de réflexion sur le bilan de la présidence mauritanienne du G5 Sahel AMI CAN U 20 Mauritanie 2021 : le Ghana s’adjuge le trophée MAP Hasna Ammar, une militante infatigable pour l’autonomisation des femmes rurales à Aoufous AIP Législative 2021: Démarrage du dépouillement des votes à San-Pedro AIP Législatives 2021 : Koné Kafana se réjouit du bon déroulement du scrutin à Yopougon

Covid-19: l’ACLCC est préoccupé par la suspension de l’envoi de patients cancéreux au Portugal


  4 Février      13        Santé (9586),

   

Praia, 4 févr (Inforpress) – Le président de l’association capverdienne de lutte contre le cancer (ACLCC) s’est déclaré aujourd’hui «préoccupé» par la suspension du transfert de patients cancéreux pour subir une radiothérapie au Portugal, en raison de l’augmentation des cas de covid-19 dans ce pays.
Cornélia Pereira, qui s’est adressée à Inforpress à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale contre le cancer, a déclaré que cette information est parvenue à l’association par la voix des patients en attente d’évacuation sanitaire vers le Portugal.
Le Portugal, qui reçoit normalement des patients cancéreux pour la phase de radiothérapie, connaît actuellement une augmentation des nouvelles infections à la covid-19, et ce problème, a-t-elle informé, les «afflige» et donne aux gens un certain «désarroi» qu’ils devront attendre le feu vert du Portugal pour pouvoir faire ce traitement.
«C’est quelque chose qui nous afflige parce que les gens sont dans le besoin. La chimiothérapie a déjà été réalisée, la radiothérapie fait défaut, mais en tout cas ces patients sont suivis et soignés par les structures nationales de santé, qui surveillent la situation et dès que possible, une évacuation aura lieu», a-t-elle dit.

Dans la même catégorie