APS CAN U20 : LE GHANA ÉLIMINE LE CAMEROUN AUX TIRS AU BUT APS KAFFRINE : LE GOUVERNEUR SE FAIT VACCINER ET ÉCARTE TOUT RISQUE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Renforcement des capacités de médiation pour des législatives sans incidents dans le Dengulélé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH sensibilise les populations de Man, Logoualé et Zouan-Hounien pour des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak

COVID-19 : LE CDC VISE ’’LES MEILLEURS VACCINS’’ POUR LE CONTINENT


  15 Janvier      17        Santé (9402),

   

Dakar, 15 jan (APS) – Des institutions en Afrique « ont déjà commencé le processus de développement » de vaccin COVID-19, indépendamment de discussions engagées avec d’autres fabricants pour « voir quels sont les meilleurs vaccins » pour le continent, « en termes de livraison, de vaccination et de coût », a indiqué le directeur adjoint du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).

Dans un entretien avec Chine nouvelle, Ahmed Ogwell a fait part de discussions engagées avec des fabricants dans le monde entier « afin de voir quels sont les meilleurs vaccins pour l’Afrique et quels sont ceux qui offrent la meilleure situation en termes de livraison, de vaccination et de coût ».

Selon lui, certains accords ont déjà été signés dans ce cadre. « Ensuite, il y a des institutions en Afrique qui ont déjà commencé le processus de développement du vaccin COVID-19 pour le continent », a-t-il indiqué.

« Bien que d’autres le fassent en dehors du continent, nous voulons aussi nos propres produits, car ce COVID-19 ne va pas disparaître de sitôt et nous voulons nous assurer que nos institutions africaines développent aussi nos propres vaccins et que nous pourrons ainsi les utiliser pour l’ensemble de la population », a ajouté le directeur adjoint du CDC Afrique.

« En terme de développement de vaccins, comme vous le savez, nous avons, en tant qu’Afrique, une stratégie de vaccination qui a été lancée en août dernier », a-t-il rappelé.

Il explique que la stratégie développée sous la direction de l’Union africaine et du CDC Afrique a trois objectifs principaux dont le premier vise à permettre l’accès aux vaccins en temps voulu à travers le continent.

Un autre objectif concerne le développement de vaccins. « Ce que nous faisons (…), c’est de nous assurer que nous avons des sites d’essais cliniques ici sur le continent de manière à faire partie du mouvement mondial pour obtenir des vaccins ou des thérapies lorsqu’ils arrivent », a-t-il ajouté.

Il souligne par ailleurs que le CDC Afrique fait partie d’un groupe de travail convoqué par le président sud-africain Cyril Ramaphosa, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine.

« Dès que nous nous serons assurés que nous avons un accord avec des fabricants, les vaccins seront livrés à l’Afrique », a-t-il dit, ajoutant que ce processus se trouve « à un stade très avancé ».

Le directeur adjoint de CDC Afrique estime que le continent africain, tout comme la communauté internationale, « devait agir ensemble » face à la pandémie.

« Nous devons agir rapidement et nous l’avons fait en tant qu’Afrique cette fois-ci avec la coordination du CDC Afrique », a noté Ahmed Ogwell, se félicitant d’un bilan relativement bas de la pandémie sur le continent. Cela dit, « nous ne devons pas attendre (…) des chiffres élevés pour agir ».

Dans la même catégorie