APS L’AFRIQUE RISQUE D’ÊTRE LA ‘’GRANDE OUBLIÉE DES VACCINS’’, SELON L’OMS APS MAÏGA REVIENT SUR ‘’LA FORCE’’ DU SUPER DIAMONO ET RELÈVE ‘’LA FACILITÉ’’ DES JEUNES MUSICIENS APS MENDICITÉ DES ENFANTS : LA RADDHO RÉCLAME LE VOTE DE LA LOI SUR LES ‘’DAARA’’ APS DU BEAU MONDE À PRAIA POUR L’AG DE LA ZONE A DE L’UFOA À PRAIA, LA PRÉSIDENCE DE LA CAF EN LIGNE DE MIRE APS GERSON DE MELO SE RÉJOUIT DE L’INTÉRÊT SUSCITÉ PAR L’AG DE L’UFOA/A GNA Biden’s Presidency should promote global multilateralism – Antwi-Danso GNA GFD commends President Akufo-Addo on the nomination of Dr Makubu GNA Pay attention to infrastructure development in your second term-Dr Antwi-Danso tells gov’t GNA Ahafo NPP, NYA congratulate Freda Prempeh GNA 85th ECOWAS Council of Ministers meeting ends

COVID-19 : LE CHEF DE L’ETAT APPELLE À LA MAITRISE DE LA PANDÉMIE SUR LE TERRITOIRE NATIONAL


  6 Janvier      11        Santé (8664),

   

Dakar, 6 jan (APS) – Le Chef de l’Etat, Macky Sall a demandé, mercredi, au ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, d’accentuer, en liaison avec le Comité national de Gestion des Epidémies (CNGE), les efforts de maitrise de la pandémie sur le territoire national.

Selon le communiqué du Conseil des ministres, le président de la République a demandé, en outre, au ministre de la Santé et de l’action sociale, en liaison avec le CNGE, « d’accentuer les efforts de maitrise de la pandémie sur le territoire national en renforçant le suivi des cas à domicile ».

Le président Sall, renseigne la source, veut l’accélération de la décentralisation des tests à diagnostic rapide, mais aussi la mise en œuvre de la stratégie nationale de vaccination des populations.

La vaccination concernera en premier les cibles prioritaires, les personnels de santé, les forces de défense et de sécurité et les personnes âgées de plus de 60 ans vivant avec des comorbidités.

« Les ressources financières nécessaires, à ce titre, seront mises à disposition afin de faciliter le déploiement rapide du Plan d’introduction de la vaccination », a fait savoir Macky Sall.

Le Chef de l’Etat, relève le communiqué, a demandé, dans ce contexte, aux membres du gouvernement de bannir toute cérémonie ou rassemblement inapproprié au sein des ministères et structures publiques.

Durant cette phase cruciale de la lutte contre la pandémie, qui s’ouvre, le Président de la République lance un appel à la mobilisation nationale, notamment celle des communautés : notabilités religieuses et coutumières, personnels de santé, élus territoriaux (maires et présidents de conseil départemental), organisations de jeunes et de femmes, leaders d’opinion, pour une implication solidaire dans cette lutte collective contre la pandémie de la Covid-19, renseigne le texte.

Il a, enfin, indiqué que « cette bataille décisive que nous engageons, pour gagner la Guerre contre la pandémie de COVID-19, doit être soutenue par une sensibilisation notable des populations via une communication adaptée ».

Le président de la République a décrété mardi soir, à compter du lendemain, l’état d’urgence dans les régions de Dakar et Thiès, assorti d’un couvre-feu de 21h à 05h du matin dans les régions concernées qui concentrent plus de 90 % des cas.

Le Chef de l’Etat invite, dès lors, les membres du Gouvernement à prendre, chacun en ce qui le concerne, les mesures sectorielles subséquentes, afin d’assurer, en relation avec les gouverneurs, préfets, maires et populations, l’application rigoureuse de l’état d’urgence sur les territoires concernés.

Macky Sall rappelle, par ailleurs, « l’impératif de faire respecter les restrictions effectives sur les rassemblements et réunions de toute nature, les déplacements et le port obligatoire du masque dans les lieux et transports publics »

Dans la même catégorie