AIP Lancement des activités d’une ONG pour la promotion de la vie saine AIP Don de kits scolaires et de médicaments à des élèves d’Aboisso AIP Des populations sensibilisées à l’utilisation des contraceptifs AIP Le RHDP offre du matériel roulant pour renforcer la mobilité de la coordination régionale du N’zi AIP Visite d’État: Le ministre de l’Hydraulique inaugure le château d’ eau de Zorofla AIP La cohésion sociale et la sensibilisation contre le COVID 19 au centre du Festival « Adayé Kessiè » à Tabagne AIP Une unité de transformation de manioc construite bientôt à Grand-Morié AIP Dix-sept véhicules neufs pour les transporteurs de Divo AIP La jeunesse et la chefferie traditionnelle du Gontougo en mission pour une élection présidentielle apaisée AIP Une exposition tournante pour promouvoir la lecture du coran et livres islamiques à Abengourou

Covid-19 : Le Ministère de la Santé dévoile les directives à observer avec la réouverture des frontières


  5 Août      15        Santé (7465),

   

Niamey, 05 Août (ANP) – Le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique du Niger, Dr Abaché Ranaou, a dévoilé, lors d’un point de presse qu’il a animé dans l’après-midi de ce mercredi 05 Août 2020, les directives sanitaires prises par le Gouvernement avec la réouverture des frontières aériennes dans un contexte de la Covid-19.

Dans son intervention, le SG du Ministère de la Santé a d’abord voulu rappeler que pour faire face à la pandémie, le Gouvernement avait pris des mesures dont, entre autres, la fermeture des frontières terrestres et aériennes. Il a ensuite indiqué que « devant l’évolution favorable de la situation, le Gouvernement a décidé de la réouverture des frontières aériennes à partir du 1er Août 2020, notamment au niveau des aéroports internationaux de Niamey, Zinder et Agadez ».

C’est dans ce cadre, a expliqué, Dr Abaché Ranaou, qu’à compter de cette date, des directives sont applicables au niveau de ces trois aéroports, pour l’arrivée et le départ des voyageurs. Il a notamment précisé qu’en ce qui concerne l’arrivée, le voyageur sera soumis au contrôle de la température et à la vérification des bulletins du test à la Covid-19 suivi d’une désinfection au gel hydro-alcoolique.

« Si le voyageur présente une température supérieure ou égale à 38°C ou des symptômes évoquant la Covid-19, il est soumis sans frais à un prélèvement à la PCR sur place. Le voyageur remplit la fiche de surveillance épidémiologique de Covid-19 et reçoit des conseils pour un auto-isolement à domicile et le respect strict des mesures barrières. Si le PCR est négatif, le voyageur est soumis en auto-isolement à domicile. Si le PCR est positif le voyageur est transféré dans un centre de prise en charge dédié », a-t-il détaillé.

Pour les officiels, a souligné le SG du Ministère de la Santé, « ils doivent respecter les mêmes dispositions au niveau du salon d’honneur (contrôle de température, désinfection au gel hydro-alcoolique, vérification du bulletin de test négatif, test de dépistage rapide en cas de suspicion) ».

Pour les voyageurs rentrant par voie aérienne au Niger, Dr Abaché Ranaou a précisé que les confinements de 14 jours à l’hôtel ne seront plus d’application, mais plutôt l’auto-confinement à domicile pendant 14 jours avec respect strict des mesures barrières ».

Pour les voyageurs qui partent du Niger, ils doivent disposer d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures et en cas de report de la date de voyage invalidant le test, le voyageur doit reprendre le test PCR à ses frais.

Les voyageurs au départ qui présentent des signes suspects de Covid-19 sont conduits au poste de dépistage pour un test rapide Covid-19 sans frais. « Les tests PCR effectués au départ du Niger sont payants à l’exception des évacuations sanitaires. Le test rapide au Covid-19 est gratuit », a fait comprendre Dr Abaché Ranaou.

Selon lui, le prix du test PCR est fixé à 30.000 FCFA et trois sites ont été identifiés pour ce test à savoir le CERMES, la clinique des Nations Unies et au Centre de Santé Spécial (centre de santé du gouvernement).

Il a aussi appelé la population au respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement, avant d’attirer l’attention du public que les frontières terrestres démurent fermées jusqu’à nouvel ordre. A ce niveau, les passagers sont soumis systématiquement à un test rapide gratuit.

Dans la même catégorie