AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 44 nouveaux cas de COVID-19 et 57 guéris le 26 septembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme est nul et de nul effet (Ouattara) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Le quartier Marahoué de Bouaflé accède à l’électricité ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations MAP Six « volontaires » antijihadistes tués au Burkina MAP Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara) MAP Le Président kényan ordonne au gouvernement de moderniser et de rénover neuf stades d’ici fin décembre

Covid-19 : Le Niger adopte un protocole opérationnel en prélude à l’ouverture de ses frontières aériennes


  24 Juillet      13        Société (23118),

   

Niamey, 24 Juillet (ANP) – En prélude à la réouverture de ses frontières aériennes, prévue pour le 1er août 2020, le Niger d’adopter, ce vendredi 24 juillet 2020, un protocole opérationnel applicable aux aéroports internationaux de Niamey, Zinder et Agadez, ainsi que pour les autres aéroports au cas où le passager vient de l’extérieur du Niger, a appris l’ANP d’une communication en Conseil des Ministres du Ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara.

Selon ce protocole, les voyageurs arrivés au Niger seront soumis au contrôle de la température y compris pour les officiels et les diplomates et il leur sera demandé de présenter un bulletin de PCR COVID-19 négatif datant de moins de 72 heures.*

Ils recevront également des conseils pour le confinement à domicile ou à résidence, alors que leurs bagages seront désinfectés. Ils rempliront, en outre, une fiche de surveillance.

En ce qui concerne les personnes venant au Niger pour un court séjour (mission, stage,…), l’auto-isolement n’est pas nécessaire, mais des conseils pour le respect des mesures barrières leur seront prodigués.

Les voyageurs en partance pour l’extérieur seront, quant à eux, soumis au contrôle de la température, y compris pour les officiels et les diplomates et à une présentation d’un bulletin de PCR COVID-19 négatif datant de moins de 72 heures.

En cas de report de voyage, les voyageurs seront tenus de reprendre le test à leurs frais dans les sites de contrôle à l’aérogare (à l’entrée, à l’enregistrement, à l’immigration et à l’embarquement).

Selon toujours ce protocole, aussi bien au départ qu’à l’arrivée, les passagers qui présenteraient des signes liés à la COVID-19 seront conduits au poste de dépistage.

Dans cette communication, le Ministre de la Santé a également informé, qu’à la date du 23 juillet 2020, le Niger enregistre au total 14.174 cas confinés, dont 13.573 cas sortis et 601 cas en cours.

S’agissant de la situation de dépistage, on compte 9.900 tests réalisés, à l’issue desquels 1.124 cas sont confirmés positifs, 69 décès enregistrés, 1.022 patients sortis guéris et 33 autres sous traitement.

Selon Dr Idi Illiassou Mainassara, l’évolution de la pandémie à la COVID-19 est favorable et se caractérise par un coefficient de transmissibilité (Ro) de 0,226.

Pour ce qui est de la situation de production des bavettes locales, sur les 10 000 000 prévues, il a été produit 7 084 009 dont 3 434 837 vendues avec une disponibilité de 4 001 497.

Le Ministre de la Santé a aussi annoncé

Il faut, par ailleurs, noter que les frontières terrestres du Niger restent toujours fermées.

Dans la même catégorie