APS LES POPULATIONS INVITÉES À S’APPROPRIER SEN’EAU, « UN PATRIMOINE À 55 POUR CENT SÉNÉGALAIS’’ APS MÉDINA BAYE VA CÉLÉBRER LE MAOULOUD DANS LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES (PORTE-PAROLE) APS LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE SAISI DU RAPPORT DE L’IGAJ SUR TÉLIKO APS REPLI DE 2, 5 % DU PIB AU 2E TRIMESTRE (ANSD) APS LES DÉCHETS PLASTIQUES, UNE « MENACE GRAVE » POUR LA PLANÈTE ET LES OCÉANS (PRÉSIDENT CAOPA) APS VERS UN UN GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DU PROJET « DUNDËL SUUF’’ À SÉDHIOU APS LA BAD INTÈGRE LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FORUM MONDIAL SUR L’INVESTISSEMENT (COMMUNIQUÉ) APS GESTION DES ORDURES : LES PRN, UN PARI CONTRE LES ’’DÉPÔTS SAUVAGES’’ MAP Fièvre de la vallée du Rift en Mauritanie: trois morts MAP UEMOA : la croissance prévue à 1,3% en 2020

Covid-19 : Le Président Issoufou préconise la vigilance en dépit de la situation favorable du Niger


  3 Août      8        Santé (7479),

   

Niamey, 03 Août (ANP) – Face à la pandémie de la Covid-19 qui sévit depuis le mois de décembre 2019 dans le monde entier avec des conséquences sanitaires, économiques et sociales désastreuses, le Niger a enregistré des résultats appréciables, a déclaré le Président de la République Issoufou Mahamadou dans un message qu’il a prononcé ce dimanche 2 août 2020 à l’occasion du 60ème anniversaire de la proclamation de l’indépendance du Niger.

En effet, avec 1138 cas enregistrés pour 69 décès au 1er août 2020, le Niger, qui a connu son 1er cas le 19 avril 2020, est parmi les pays qui ont le coefficient de contamination très faible, du fait notamment des mesures prises par le gouvernement. Aujourd’hui, au Niger, « il faut plus de quatre malades pour  contaminer une personne saine », a indiqué le Chef de l’Etat, qui précise également que « le taux de guérison est appréciable au point où notre pays est cité en exemple ».

« La preuve est désormais faite que nous pouvons réussir là où les pays les plus développés échouent. La pandémie est donc sous contrôle grâce à l’anticipation du gouvernement et à la mise en œuvre courageuse des mesures barrières », a déclaré le Chef de l’Etat nigérien qui demande néanmoins aux Nigériens de rester vigilants.

« Nous ne devons pas crier trop vite victoire, surtout que l’OMS prévoit que la pandémie peut durer longtemps », a cependant averti le Chef de l’Etat, qui a voulu convaincre les plus sceptiques sur la gravité, en leur rappelant que l’un des cinq piliers de l’islam, le pèlerinage à la Mecque, n’a pu être observé cette année, une situation qui ne s’est pas produite depuis environ deux siècles.

Aussi, a-t-il demandé aux Nigériens de continuer à respecter les mesures barrières définies par le gouvernement qui, a-t-il fait savoir, s’attèle à minimiser les conséquences socio-économiques de cette grave pandémie qui a affecté aussi bien les prévisions de croissance économique du pays que plusieurs entreprises du secteur formel et informel.

A titre de soutien du Gouvernement, qui a déjà enregistré des succès dans la prévention et la prise en charge de la COVID 19 et ses conséquences, tout comme il a pris des dispositions idoines pour sauver l’année scolaire et académique 2019-2020, le Président Issoufou a également apprécié le plan de riposte élaboré pour mieux atténuer ses impacts économique et financier et qui est évalué à plus de 1400 milliards de FCFA.

Dans le secteur rural, le gouvernement a mis en œuvre un plan de soutien renforcé d’un montant de plus de 300 milliards de FCFA en faveur des populations vulnérables pour leur permettre de mieux aborder la campagne agricole.

Dans la même catégorie