ANP Les travaux de la voie ferrée Kano-Maradi prévus pour débuter au premier trimestre 2021 (Ministre nigérian) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Un directeur de campagne appelle au calme et à la retenue dans le N’Zi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : des jeunes du Lôh-Djiboua mis en mission pour le maintien de la paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le DDC du RHDP à Bettié invite les jeunes à garder le calme AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19: l’OIT appelle à des réformes structurelles pour faire face à la pauvreté grandissante AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Des dirigeants du RHDP prônent une élection apaisée ACAP Les journalistes sportifs recommandent au gouvernement de subventionner leur l’association nationale ACAP L’Autorité Nationale des Elections (ANE) annonce la date des dépôts des candidatures aux élections groupées du 27 décemnbre2020 MAP OCP Africa et la BAD mobilisent 4 millions USD pour l’accès aux engrais en Côte d’Ivoire et au Ghana AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 500 femmes de Bouaflé sensibilisées à la citoyenneté et à la culture de la paix

Covid-19: les tests salivaires autorisés en France


  18 Septembre      8        Santé (7759),

   

Paris, 18/09/2020 (MAP) – La Haute autorité de la santé (HAS) en France a donné, vendredi, son feu vert pour l’utilisation des tests salivaires afin de détecter les infections à la Covid-19.

Toutefois, ces tests ne sont autorisés que pour les personnes présentant des symptômes, selon un avis de la HAS, rendu vendredi.

D’après le Pr. Dominique Le Guludec, présidente du Collège de la Haute Autorité de Santé, ces nouveaux tests ne seraient pas suffisamment fiables pour les personnes asymptomatiques.

Dans ces cas là, « on raterait plus de 75% » des infections en raison de performances insuffisantes » a-t-elle indiqué lors d’une conférence de presse en ligne.

Le test salivaire est un procédé consistant à rechercher la présence du matériel génétique du nouveau coronavirus à partir d’un prélèvement de salive, en ce qui représente un geste plus facile, plus rapide et moins inconfortable en comparaison avec le test PCR.

Ces tests pourraient représenter une alternative simple aux prélèvements nasaux et résoudre les « ’embouteillages » dans les laboratoires.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait annoncé jeudi lors d’une conférence de presse que la HAS allait rendre « de façon imminente » un avis sur les tests salivaires, avant un éventuel déploiement de cette alternative au prélèvement dans les narines.

Des études avaient été lancées cet été, notamment l’étude Covisal en Guyane, pour vérifier si l’on retrouve le virus en quantité suffisante dans la salive pour que ce type de tests soient fiables.

En France, les autorités sanitaires ont comptabilisé plus de 31.095 décès dus à la Covid-19 depuis mars dernier. Le pays connaît actuellement un rebond de l’épidémie avec une hausse des cas de contamination et des hospitalisations.

Dans son bilan hebdomadaire, publié jeudi, l’agence Santé publique France a souligné que pour la première fois depuis le déconfinement, le nombre de décès liés au coronavirus a augmenté sur le territoire.

Le pays a enregistré 10.593 nouveaux cas de coronavirus ces dernières 24 heures, un nouveau record depuis le lancement des tests à grande échelle, et 50 nouveaux décès, alors que 535 personnes sont actuellement admises dans les services de réanimation pour une infection à la Covid-19.

Dans la même catégorie