APS MBOUR : LA DISTRIBUTION DE L’AIDE ALIMENTAIRE AURA BIEN LIEU DANS LES PROCHAINS JOURS (PRÉFET) MAP Le président Nigérian soutient la réélection du président de la BAD MAP Gabon/coronavirus : 148 nouveaux cas, 2803 au total ACI REPRISE DES COURS APRÈS DEUX MOIS D’INTERRUPTION À CAUSE DE LA COVID-19 AGP Gabon : Les hommages de la République à Guy François Mounguengui Koumba MAP Coronavirus : la Côte d’Ivoire franchit la barre des 3.000 cas ANP Un consortium d’investisseurs pakistanais disposés à investir dans la production de l’énergie au Niger (Diplomate) ANP 24 millions d’euros de l’Allemagne pour intensifier les efforts de renforcement de la résilience au Niger ANP COVID-19 : L’Ambassadeur de Chine au Niger félicite le Président Issoufou pour sa clairvoyance dans la lutte contre la pandémie AIP La Côte d’Ivoire franchit la barre des 3000 cas confirmés de coronavirus (DG Santé)

Covid-19: Trois nouveaux cas, et un patient zéro guéri au Gabon


  2 Avril      38        Santé (5475),

   

 

Libreville, 2 Avril (AGP) Le Gabon a enregistré, ce jeudi 2 avril, son 21ème cas positif au Covid-19, et la guérison de son « cas zéro ». Trois résultats positifs sont ainsi venus alourdir le bilan épidémiologique dans le pays, dont un premier cas de contamination hors de Libreville, dans la ville de Bitam, dans le nord du Gabon.

Parmi les 21 cas positifs désormais recensés dans le pays, un premier cas de contamination a été enregistré hors de Libreville. En plus du basculement vers des contaminations de plus en plus communautaires.

Il s’agit d’une Gabonaise de 32 ans initialement étudiante au Cameroun, et récemment rentrée à la suite de la cessation des activités scolaires dans son pays d’études. Mise en quarantaine dès son arrivée, ses tests envoyés au CERMEL (Centre de recherches médicales de Lambaréné) ont révélé qu’elle était porteuse du Covid-19.

Les deux autres cas sont une dame de 36 ans, « probablement » contaminée par un collègue de travail, et un homme âgé d’une cinquantaine d’années, et dont la trajectoire de contamination «est actuellement en étude». C’est ce qu’a indiqué le Comité de pilotage du plan de riposte contre le Covid-19 au Gabon.

Si d’ordinaire, ledit Comité est rassurant quant aux contours de la pandémie dans le pays, le langage était un peu plus alarmiste aujourd’hui.

Une situation qui peut s’expliquer par le fait, a-t-on également appris, que le pays connaît désormais une transition épidémiologique. Parti des contaminations importées, le Gabon connaît de plus en plus de contaminations communautaires. Et à une vitesse inquiétante.

«Si beaucoup continuent à faire le déni de la maladie et à ne pas observer les gestes barrières et de distanciation sociale, en plus du respect du confinement partiel, nous pouvons avoir une épidémie qui va prendre une ampleur importante», a averti le porte-parole du Comité de pilotage, Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

Alarmistes. C’est aussi ce que sont les différentes études et projections en rapport avec le Covid-19 au Gabon. Le cas de cette étude londonienne qui parle de 10 mille cas positifs et de nombreux décès que le pays pourrait enregistrer d’ici fin mai, date du pic annoncé de la pandémie.

«C’est une projection avérée», a reconnu M. Guy Patrick Obiang Ndong. Lequel préfère cependant s’accrocher à l’autre pendant de cette même étude. Laquelle indique que «si la population gabonaise se montre disciplinée, le pays ne sera pas autant impacté. Il ne faut pas que l’on en arrive là», a lancé à nouveau, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong. Non sans dire que la sensibilisation se poursuivra.

Le Comité de pilotage s’est par ailleurs réjoui de la guérison du premier patient contaminé au Covid-19 au Gabon. Ce dernier va retrouver les siens après 21 jours de traitement et de suivi médical par les équipes de l’Hôpital des instructions des Armées Omar Bongo (HIAOBO).

Enfin, le Comité de pilotage a indiqué que le Gabon a élargi son assiette de prélèvements quotidiens, depuis l’arrivée du premier lot de matériel médical, la semaine dernière. Pour ce seul jeudi 2 avril, ce sont 200 personnes qui ont été prélevées. Pas assez pourtant, selon plusieurs observateurs.

Dans la même catégorie