AIP Côte d’Ivoire-AIP/La CEI fait des propositions pour améliorer les l’organisation des élections à venir GNA ENRRI-EfD Ghana initiates discussion on plastic waste management in Ghana GNA Social President CLOGSAG MAP Journée mondiale du climat: Débat mardi sur les changements climatiques au Maroc MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) APS CORONAVIRUS : LA TENDANCE À LA HAUSSE SE POURSUIT AVEC 100 NOUVELLES CONTAMINATIONS AGP Gabon/Plan d’urgence 2020: Le Directeur général de la SEEG fait le point des chantiers dans le Haut-Ogooué AGP Gabon : Ali Bongo Ondimba reçoit les Lettres de créance de six nouveaux ambassadeurs AIP Côte d’Ivoire-AIP/Un sociologue recommande la création de fonds pour la prise en charge des survivantes des VBG

Covid-19: une étude révèle que les mesures de pandémie affectent différemment les hommes et les femmes


  23 Octobre      15        Santé (8188),

   

Praia, 22 oct (Inforpress) – Une étude de l’impact du covid-19 sur les inégalités entre les sexes révèle que les mesures de maîtrise de la santé adoptées dans le contexte de la pandémie affectent différemment les hommes et les femmes, aggravant les inégalités préexistantes.
Selon l’étude réalisée par Afrosondagem, commandée par l’Institut capverdien pour l’égalité et l’équité entre les sexes (ICIEG), il est «essentiel d’analyser l’impact différentiel non seulement entre les sexes, mais aussi entre les différents groupes de femmes et d’hommes », afin de concevoir des politiques publiques qui favorisent« un développement inclusif, ainsi qu’une réponse efficace à la situation actuelle ».
La même étude montre que, dans le contexte de la crise sanitaire, les normes de genre posent des risques supplémentaires en matière d’égalité, les femmes étant les «principales perdantes».
Concernant les informations sur le covid-19, l’enquête révèle que le pari des autorités sur l’utilisation des médias, et plus particulièrement de la télévision, était un «très bon choix», étant donné qu’il s’agit de la «principale source d’information de la population sur ce sujet « . L’étude révèle également «l’impact positif» de la communication, dans son sens le plus large, dans le fait que les hommes comme les femmes ont adopté des mesures massives pour prévenir le contagion.

Dans la même catégorie