ANP Le Ministre burkinabé des Mines et des Carrières reçu par le Président Issoufou ANP Le Président Issoufou reçoit le Secrétaire Exécutif du Comité Interparlementaire du G5 Sahel ANP Diffa N’Glaa : 60 milliards de F CFA d’investissements dans les infrastructures ACI CONGO : QUINZE FEMMES VULNÉRABLES FORMÉES SUR DES MÉTIERS GÉNÉRATEURS DE REVENUS GNA Bawumia commissions Education Staff Development Institute at Saltpond GNA Chief of Staff inaugurates water projects in Tano North Municipality GNA PPAG ends GUSO project MAP Le leadership régional du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique salué par un responsable nigérien MAP Les Etats-Unis réaffirment que l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est « sérieuse, crédible et réaliste » GNA Retail campaign serving us well-Asokwa NPP Secretary

Covid-organics pris en compte par l’OMS pour des études approfondies


  2 Septembre      27        Santé (7834),

   

Kinshasa, 02 sept. 2020 (ACP).- Le remède traditionnel Covid-organics a été pris en compte par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour des études approfondies, a déclaré la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti, indique un communiqué de cette agence onusienne parvenu mercredi à l’ACP.

Cette déclaration a été faite à l’occasion de la célébration de la Journée de la médecine traditionnelle africaine commémorée le 31 août 2020 au siège de l’OMS à Genève en Suisse.

Dans sa déclaration, la patronne de cette entité au niveau du continent a déclaré que «Des mesures ont été prises pour accélérer les études sur ce remède, à l’effet d’en généraliser la production si son efficacité était avérée».

Elle a expliqué en effet que l’OMS et le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC-Afrique) ont apporté leurs contributions à ce processus en élaborant un protocole principal devant régir les essais cliniques des médicaments issus de la pharmacopée traditionnelle et utilisés pour le traitement de Covid-19.

Le Dr Matshidiso a souligné dans le même cadre qu’un comité consultatif régional regroupant des experts de tout le continent a été mis en place afin de superviser l’étude sur le remède traditionnel Covid-Organics et sur d’autres remèdes potentiels.

Le remède traditionnel Covid-Organics a été officialisé en avril dernier. Il a été au centre des débats sur le continent quant à son effet sur la lutte contre la pandémie Covid-19. Dans un premier temps, l’OMS à travers son démembrement en Afrique, a montré son pessimisme avant de choisir d’étudier son efficacité, jusqu’ ici cette étude est toujours en cours.

Le Dr Matshidiso a fait savoir que beaucoup de pays africains ont intégré l’usage de la médecine traditionnelle dans leurs politiques nationales de santé. Ils ont établi également des cadres réglementant la pratique des tradipraticiens de santé.

A ce jour, il existe plus de 34 instituts de recherche dédiés aux médicaments issus de la pharmacopée traditionnelle africaine. Dans 15 pays, des financements publics sont régulièrement alloués à la recherche dans le domaine de la médecine traditionnelle. La culture à grande échelle de plantes médicinales s’intensifie également, tout comme la production locale de médicaments à base de plantes.

Dans la même catégorie