AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 44 nouveaux cas de COVID-19 et 57 guéris le 26 septembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme est nul et de nul effet (Ouattara) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Le quartier Marahoué de Bouaflé accède à l’électricité ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations MAP Six « volontaires » antijihadistes tués au Burkina MAP Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara) MAP Le Président kényan ordonne au gouvernement de moderniser et de rénover neuf stades d’ici fin décembre

Coyah/Santé : Les recettes se chiffrent à 241.122.900 GNF


  22 Août      15        Société (23118),

   

Conakry, 22 Août (AGP)-Les travaux de la première session 2020 du Comité Technique Préfectoral de Santé (CTPS) a pris fin vendredi, 21 août 2020 dans la préfecture de Coyah en présence des autorités locales.

Les recettes propres des 06 centres de la préfecture se chiffrent à 241.122.900, tandis que 444.812.756 GNF représentent les avoirs en banque le 30 juin 2020. Le budget prévisionnel pour le 2ème semestre est 270.222.900 GNF. Ces recettes bien supérieures à celles de 2019, selon le directeur préfectoral de la santé de Coyah, Dr. Ousmane Yattara.

 

Après de fructueux débats, quelques activités phares du district sanitaire de Coyah pour les 06 centres et 18 postes de santé ont été énumérées notamment : le Programme Elargie de Vaccination (PEV) 95%, la Consultation Prénatale 95%, la Consultation Post Curative 29%, le Planning Familial 34%, l’ Accouchement Assisté 56%, la Prévention Transmission (mère-enfant) VIH 1%.

 

Ainsi, 13.000 cas de Paludisme ont été notifiés contre 05 décès, et dans la lutte contre la Tuberculose, 103 cas ont été dépistés dont 18 de (tuberculose VIH/SIDA) soit 17%.

 

Les problèmes suscités dans ces centres sont liés au besoin en personnel pour ces postes de santé, à la défectuosité de la logistique, au manque d’équipements, à la construction de postes dans certains districts comme  Construction en Béton Armé (CBA) à Kalokhoya et dans la commune urbaine.

 

Présent à la cérémonie de clôture, le préfet de Coyah, Adoul Aziz Diop, a promis d’œuvrer au renforcement des capacités du district sanitaire convoité pour la qualité et la prestation des services.

Dans la même catégorie