AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 44 nouveaux cas de COVID-19 et 57 guéris le 26 septembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme est nul et de nul effet (Ouattara) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Le quartier Marahoué de Bouaflé accède à l’électricité ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations MAP Six « volontaires » antijihadistes tués au Burkina MAP Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara) MAP Le Président kényan ordonne au gouvernement de moderniser et de rénover neuf stades d’ici fin décembre

CREATION DE LA PLATEFORME DES CCD DE LA CENTRALE


  26 Août      11        Société (23118),

   

Sotouboua, 26 août (ATOP) – La plateforme régionale des Comités Cantonaux de Développement  (CCD) des cinq préfectures de la région Centrale a été portée sur les fonts baptismaux au terme d’un atelier tenu le jeudi 20 août à Adjengré.

Cet atelier a regroupé trente-cinq membres des  plateformes préfectorales CCD, des représentants des chefs cantons et les points focaux de l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB). Il se situe dans le cadre du projet « Appui à la mise en place des plateformes des Comités Villageois de Développement (CVD) de la région Centrale dans le contexte de la décentralisation ». Ce projet a été initié par l’ONG Centre d’Action pour la Sécurité Alimentaire, le Développement Durable et la Valorisation des Richesses » (CASADD-VR). Il a été financé par le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA).

 

La plateforme ainsi créée permettra aux Comités Villageois de Développement (CVD)  et aux CCD de la région d’avoir un cadre d’échanges de savoirs et de partage d’expériences afin de faciliter la gouvernance partagée entre les organisations à base communautaire, la chefferie traditionnelle, les communes et les ANADEB. Les acteurs pourront donc, à travers cette plateforme, harmoniser leurs actions, renforcer leurs capacités et améliorer leur collaboration  pour mieux accompagner le développement des villages, cantons, communes et préfectures.

Au cours des travaux, les participants ont fait la synthèse des ateliers préfectoraux,  adopté leur charte et plan d’action et mis en place un bureau de gestion de la plateforme. Ce bureau de quinze membres est dirigé par M. Abidonou  Koffi pour un mandat de trois ans non renouvelable. Les bureaux des plateformes préfectorales ont été aussi présentés à l’assistance.

L’adjoint au maire de Sotouboua II, Koumaï Pounpouni a  rappelé que les CVD et CCD sont l’émanation des communautés de base, qui leur donnent librement les mandats d’exercer en leur nom. Il a appelé les participants à jouer leur partition pour l’atteinte des objectifs de la plateforme.

 

Le directeur de l’ONG CASDD-VR, Agossou Affo Bindé a relevé l’importance de la plateforme. Pour lui, cette initiative permettra de relever les forces et faiblesses des acteurs et d’améliorer la collaboration entre la chefferie traditionnelle et les CCD pour assurer le développement des différentes localités.

Dans la même catégorie