AGP Gabon/Covid-19: Une opération d’appui aux personnes vulnérables lancée à Libreville AGP Gabon: Le Syndicat la Sentinelle souhaite des réformes profondes de la Marine marchande AIP 69 nouveaux cas de COVID-19 le 19 septembre 2020 (Ministère) AIP Présidentielle 2020: La coordination RHDP de Gbêkê 2 lance la précampagne du candidat Alassane Ouattara AIP Une campagne contre la poliomyélite lancée à Béoumi APS INONDATIONS : 1.903 MÉNAGES SINISTRÉS DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS AUTOSUFFISANCE EN RIZ : MACKY SALL MISE SUR LE RIZ DE PLATEAU APS AGRICULTURE : MACKY SALL DIT ÊTRE SATISFAIT DE L’ÉTAT DES CULTURES AGP Mamou/Présidentielle: Début de l’opération de distribution des cartes d’électeurs AGP Kindia/Présidentielle : 66 commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs

Création l’EPCI: Les choses se précisent entre les communes de Malanville et Karimama


  9 Septembre      7        Politique (11209),

   

Porto-Novo, 09 Sept. (ABP) Une délégation du ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale conduite par son Directeur de la promotion de développement local et de la coopération décentralisée Soulé Allagbé a présidé ce mardi l’atelier sur le niveau de mise en œuvre des actions entrant dans le cadre du processus de création d’un établissement  public à caractère intercommunal (EPCI).

Cet atelier qui a regroupé autour d’une même table le Maire de Malanvillle GADO Guidami et son homologue de Karimama vise comme objectif l’évaluation de la mise en œuvre du processus de création de l’établissement public à caractère intercommunal au niveau de la Communauté d’Intérêt de la Vallée du Niger (CIVN) devenue CCVN (Communauté des Communes de la Vallée du Niger).

Selon le Maire de Malanvillle GADO Guidami, cette rencontre permettra de redynamiser leur union autour des intérêts communs capables de faire avancer les deux communes qui partagent plusieurs ressources endogènes. Il a, pour ce faire, invité les participants à tout mettre pour l’aboutissement heureux de cette action de développement.

A terme, les deux communes membres du territoire de la vallée du Niger s’engagent entre autres à faire de la vallée du Niger, un territoire de référence pour la production rizicole, maraîchère, animale et halieutique, à assurer le désenclavement des localités de la vallée du Niger, à valoriser et assurer le rayonnement culturel, social et économique de la vallée du Niger, à développer les potentialités touristiques de la vallée du Niger.

On rappelle que cet atelier  a permis de passer en revu plusieurs points tels rappel les modalités de création des EPCI notamment les dispositions clé de la loi et du décret d’application, le niveau atteint dans le processus de création de l’EPCI, les recommandations de la DGCL, l’adoption de la dénomination, la restitution des travaux de groupe, la validation des compétences à transférer à l’EPCI et la validation de la feuille de route pour la suite du processus.

Dans la même catégorie