ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf: LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Crise économique en Afrique du Sud: des milliers d’emplois supprimés


  28 Novembre      30        Economie et Finance (779),

 

Johannesburg, 28/11/2023 -(MAP)- La crise économique aiguë qui sévit en Afrique du Sud a contraint plusieurs secteurs d’activité à licencier des milliers d’emplois, aggravant davantage le taux de chômage qui est déjà de près de 32 %.

Dans le sillage de cette crise, la poste sud-africaine (SAPO) a annoncé mardi qu’elle prévoit de licencier 6.000 employés et de fermer 420 succursales dans tout le pays, alors que l’entreprise publique continue de s’enliser dans des difficultés financières.

En février dernier, l’un des créanciers a placé la SAPO en liquidation provisoire, suite à un défaut de paiement de sa dette de 640 millions de dollars (12,5 milliards de rands).

La directrice générale de la compagnie en détresse, Nomkhita Mona, a souligné que l’entreprise n’a enregistré aucun bénéfice depuis 2004, ses difficultés financières ayant été exacerbées par la récession de 2008 et l’adoption généralisée des smartphones.

En 2022, des milliers de travailleurs ont été licenciés tandis qu’un certain nombre de succursales ont été soit fusionnées, soit fermées, notamment dans les zones rurales.

Dans le secteur industriel, le géant mondial de la sidérurgie ArcelorMittal compte, lui aussi, mettre fin à certaines de ses activités liées à l’acier et supprimer jusqu’à 3.500 emplois, invoquant un contexte économique moribond.

« Le conseil d’administration et la direction d’ArcelorMittal Afrique du Sud en sont arrivés à ce point après avoir épuisé toutes les options possibles », a déclaré le PDG Kobus Verster dans un communiqué.

De son côté, le Syndicat national des mineurs (NUM) a affirmé qu’une série d’avis de licenciement ont été émis par les sociétés minières ces derniers mois, ce qui pourrait entraîner la suppression d’environ 10.000 emplois d’ici janvier 2024.

Le syndicat a souligné que le secteur a été confronté à des défis majeurs au cours des 18 derniers mois, notamment la chute des prix des matières premières, les coupures d’électricité récurrentes et la baisse des exportations suite au dysfonctionnement de la compagnie de logistique « Transnet ».

Dans la même catégorie