APS LES POPULATIONS INVITÉES À S’APPROPRIER SEN’EAU, « UN PATRIMOINE À 55 POUR CENT SÉNÉGALAIS’’ APS MÉDINA BAYE VA CÉLÉBRER LE MAOULOUD DANS LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES (PORTE-PAROLE) APS LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE SAISI DU RAPPORT DE L’IGAJ SUR TÉLIKO APS REPLI DE 2, 5 % DU PIB AU 2E TRIMESTRE (ANSD) APS LES DÉCHETS PLASTIQUES, UNE « MENACE GRAVE » POUR LA PLANÈTE ET LES OCÉANS (PRÉSIDENT CAOPA) APS VERS UN UN GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DU PROJET « DUNDËL SUUF’’ À SÉDHIOU APS LA BAD INTÈGRE LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FORUM MONDIAL SUR L’INVESTISSEMENT (COMMUNIQUÉ) APS GESTION DES ORDURES : LES PRN, UN PARI CONTRE LES ’’DÉPÔTS SAUVAGES’’ MAP Fièvre de la vallée du Rift en Mauritanie: trois morts MAP UEMOA : la croissance prévue à 1,3% en 2020

Crise sociopolitique au Mali : Une mission de haut niveau de la CEDEAO attendue jeudi dans la capitale Bamako


  22 Juillet      4        Economie (9767),

   

Niamey, 22 juil (ANP)- La représentation permanente de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) au Mali a annoncé hier mardi 21 juillet 2020, dans un communiqué dont l’ANP a reçu copie, l’arrivée, jeudi 23 juillet 2020, d’une mission de haut niveau de l’institution communautaire dans la capitale Bamako au Mali.

Conduite par le Président de la République du Niger Issoufou Mahamadou, Président en exercice de la CEDEAO, la délégation est composée des Présidents Alassane Ouattara de la Côte d’ivoire, Nana Akufo-Addo du Ghana, Muhammadu Buhari du Nigéria, Macky Sall du Sénégal, de Goodluck Jonathan, ancien président du Nigéria ayant déjà conduit au nom de la CEDEAO une mission de négociations au Mali et de Kalla Ankourao, ministre nigérien des affaires étrangères, président du Conseil des Ministres des affaires étrangères de l’institution communautaire.

Monsieur Jean Claude Kassi Brou, président de la Commission de la CEDEAO et le général Francis Béhanzin, commissaire aux affaires politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO font également parties de cette mission.

Selon le communiqué, cette mission tentera d’apaiser le climat sociopolitique tendu ces derniers temps, compte tenu des mouvements de contestation de la société civile conduits par l’Imam Dicko, et dont la mission de bons offices menée, au nom de la CEDEAO, la semaine dernière, par une délégation conduite par l’ancien président Goodluck Jonatan du Nigéria, n’a pas permis de concilier les deux camps.

Rappelons que les meneurs de cette fronde constitués de chefs religieux et de personnalités du monde politique et de la société civile, et regroupés au sein du M5-RFP, exigent entre autres la démission du Président Ibrahim Boubacar Keita lui reprochant d’être à la base de l’instabilité sécuritaire liée aux violences jihadistes et intercommunautaires dans le centre et le Nord du pays, le marasme économique ou une corruption jugée endémique, et la dissolution de la cour constitutionnelle qui aurait invalidé une trentaine de résultats aux élections législatives de Mars-Avril derniers.

La délégation de Goodluck Jonathan avait proposé au cours de sa médiation le maintien du Président Keita et une recomposition de cette cour, des propositions refusées par le M5-RFP.

Dans la même catégorie