GNA Consider Ho for a tech hub- Togbe Afede GNA Council of State member honoured for contributions to energy sector AIP Les élèves du lycée moderne d’Agnibilékrou appelés à plus de discipline et de responsabilité INFORPRESS São Vicente: Jovem esteticista incentiva mulheres a cuidarem da saúde das suas unhas AIP Législatives 2021: Le candidat EDS de la commune envisage l’installation d’un bureau du député à Adzopé GNA Futebol/Santiago Norte: Esperança e Varandinha continuam a dividir liderança do campeonato GNA Legislativas: PP perspectiva apresentar candidaturas nos círculos eleitorais do Sal e Fogo GNA Veep and wife take jabs of Coronavirus vaccine GNA Kwahu Afram Plains North D/A donates Furniture to District Education Office AIP Législatives 2021: Cissé Bacongo conseille la vigilance dans le choix des députés à Koumassi

Culture / Manganri Saliou Ibrahim intronisé roi des Peulhs à Parakou


  1 Février      17        Religion (719),

   

Porto-Novo, 1er Fév. 2021 (ABP)-Manganri Saliou Ibrahim a été intronisé samedi, sur l’esplanade du palais royal de Parakou, nouveau roi de la communauté peulh du Bénin.
Fourdounga, c’est l’appellation de ce nouveau souverain de la communauté peulh du Bénin, désigné depuis le 23 octobre dernier.
Considéré comme le chef suprême de cette communauté, il est un connaisseur du monde traditionnel à travers son esprit managérial. En effet, «Il a été, pendant plus de trois décennies, membres des commissions ad’ hoc de gestion des crises, dues aux conflits entre éleveurs et agriculteurs, élu local et porte-parole de la communauté, qu’il est appelé désormais à diriger pour le reste du temps. C’est un fin connaisseur de la communauté peulh du Bénin», a confirmé El Hadj Abdoulaye Mama Sambo, président du comité d’organisation.
Son intronisation a été acceptée et autorisée par la cour impériale de Nikki et la cour royale de Parakou. Selon le président du comité d’organisation, cette cérémonie d’intronisation est la suite logique de plusieurs étapes. Aux dires de El Hadj Abdoulaye Mama Sambo, il y a eu d’abord la concertation pour sortir l’identité du souverain, ensuite les rituels de Wenra, un village situé à 14 kilomètres de Parakou centre, le rasage et enfin le port du turban impérial.
Placée sous le signe de la paix, de l’amour du prochain et de la cohésion sociale, cette cérémonie a connu les bénédictions et prières du roi et des différents chefs religieux de Parakou. Ils ont tous souhaité une longue vie au nouveau roi des Peuhls.
Fourdounga, à son tour, a remercié les uns et les autres pour leurs différentes contributions pour la réussite de l’événement. «Je n’ai pas d’ennemi, il faut qu’on s’unisse main dans la main pour notre bien-être commun», a laissé entendre le nouveau roi des Peulhs.
Soulignons que, la flagellation, a mis fin ce dimanche à cette cérémonie d’intronisation.

Dans la même catégorie