GNA Commonwealth Games: Ghana’s men’s quartet disqualification due to technical error – GAA GNA Commonwealth Games: Ghana’s men’s quartet disqualified for flouting rules GNA Commonwealth Games: Paul Amoah breaks Ghana’s 48-year medal drought in 200m GNA We have to take the corruption fight as a personal fight – GACC alerts GNA Youth urged to avail themselves for mentorship GNA Huawei, Ministry of Communications begin cyber security training Phase II GNA Religious and traditional leaders key to domestic tax mobilization-study GNA 2022 West Africa Development Outlook proposes increased sub-regional trade, structural transformation ACP Organisation en Belgique de la croisière « Le fleuve Congo s’invite en Belgique » ACP Les 16 pays de la SADC se conviennent de mutualiser les efforts pour la révolution industrielle

CYRIL RAMAPHOSA APPELLE À ‘’INVESTIR ÉNORMÉMENT’’ DANS LES SYSTÈMES DE SANTÉ DU CONTINENT


  6 Décembre      47        Santé (13309),

   

Diamniadio, 6 déc (APS) – Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a invité, lundi, à Diamniadio (ouest), les pays africains à ‘’investir énormément’’ pour renforcer leur système de santé.

Les États africains doivent développer des stratégies pour sortir de la pandémie de Covid-19 et promouvoir l’industrialisation, a ajouté M. Ramaphosa en intervenant à l’ouverture du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité.

‘’Nous devons accroître les dépenses pour atténuer l’impact du Covid-19. Ces dépenses ont fait que l’ensemble des pays africains sont confrontés à des dettes (…) L’Afrique doit être résilient dans un contexte de crise mondiale. Nous avons des ressources et les compétences pour une émergence sociale et économique’’, a-t-il ajouté lors de cette rencontre organisée dans la nouvelle ville de Diamniadio, située à une trentaine de kilomètres de Dakar.

Cyril Ramaphosa a déploré le ‘’nationalisme vaccinal’’ et l’accès inéquitable des pays aux vaccins. Il estime que seuls 7 % des Africains ont été vaccinés contre le Covid-19.

‘’Jusqu’ici, notre capacité de fabrication de vaccins ne couvre que 1 % des vaccins dont nous avons besoin dans le continent’’, a souligné le président sud-africain.

A son avis, une accélération de la production de vaccins, avec d’importants investissements dans ce domaine, va améliorer la situation.

‘’Je suis déçu par l’option prise par les pays occidentaux sur la question des vaccins’’, a-t-il martelé, plaidant pour des dérogations en faveur des Africains, concernant la fabrication des vaccins.

Le président sud-africain a aussi demandé la levée des restrictions de voyage imposées par certains pays à d’autres, dont le sien, à cause d’Omicron, le nouveau variant du coronavirus. ‘’C’est une hypocrisie qui doit s’arrêter.’’

De nombreux pays ont décidé de fermer leurs frontières aux voyageurs venant d’Afrique australe, de l’Afrique du Sud surtout, le pays où a été découvert ce variant, qui serait très contagieux et présenterait un nombre élevé de mutations.

L’Organisation mondiale de la santé estime qu’il faut plusieurs semaines pour comprendre le niveau de transmissibilité et de virulence du nouveau variant détecté.

Lundi, le président sénégalais, Macky Sall, a affirmé que les mesures d’isolement qui frappent l’Afrique du Sud et les autres pays d’Afrique australe sont ‘’non seulement discriminatoires, mais aussi contre-productives’’.

‘’Comme l’a clairement indiqué l’OMS, isoler un pays qui a séquencé un nouveau variant et a fait preuve de transparence est non seulement discriminatoire, mais aussi contre-productif, parce que c’est inciter les autres à ne pas publier les résultats de leurs investigations’’, a-t-il dit à l’ouverture du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité.

Dans la même catégorie