AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

Dabola/Coin du préfet : L’autorité locale satisfaite de la vision qu’accorde le Président de la République aux collectivités


  14 Janvier      7        Société (27366),

   

Dabola, 13 jan (AGP)-Dans le souci d’en savoir un peu plus sur les activités des administrateurs territoriaux, l’AGP a initié une rubrique intitulée « LE COIN DU PREFET » qui traite des questions de la préoccupation des représentants de l’Etat dans les préfectures du pays. Dans ce numéro, Dr. Ibrahima Barbosa Soumah nous parle de sa vision et surtout l’importance de la gouvernance Alpha Condé.

Médecin de profession, Ibrahima Barbosa Soumah a débuté sa carrière d’administrateur territorial au temps de Feu Président Lansana Condé en tant que préfet de Kankan.

L’avènement du Pr. Alpha Condé en 2010 au pouvoir a permis à beaucoup de cadres de prouver leur compétence et cela se justifie par la nomination de Dr. Barbosa Soumah au poste de préfet de Gaoual, de là, il a été affecté à Boké, sans oublier Mandiana où il a organisé les premières élections législatives de la 3ème République. Après Mandiana, Dr. Soumah sera nommé à la tête de la préfecture de Boffa, puis Dubréka. Ensuite Coyah et aujourd’hui il est à la tête de la préfecture de Dabola.

Parlant de la population de Dabola, le préfet Barbosa Soumah estime sa population à plus de 200.000 âmes.

Abordant la question des réalisations de la gouvernance Alpha Condé, le préfet de Dabola a exprimé toute sa satisfaction, parce que selon lui, il est très difficile d’apprécier son propre parcours mais depuis l’avènement du Pr Alpha Condé au pouvoir il l’a toujours accompagné.

« Le bilan du Président Alpha Condé et l’ensemble des réalisations faites par le Gouvernement secteur par secteur, des structures décentralisées, les communes et ensuite les préfectures et les circonscriptions territoriales, donc je ne dis pas que le bilan est hautement positif et je ne dis pas que c’est négatif. Au moment de sa prise du pouvoir l’attente était très grande au sein des populations depuis 1958, il y avait divers besoins dans différents secteurs qui n’ont pas été satisfaits. Donc il fallait identifier ces besoins et les satisfaire en les priorisant.

Je pense aujourd’hui que le résultat des 10 ans est satisfaisant pour ceux qui connaissent la situation de notre pays en 2010 peuvent mieux expliquer ou voir les changements effectuer. Il a fallu l’arrivée du Pr Alpha Condé pour exiger le partage de la prospérité et ça il faut avoir l’honnêteté et la fierté de le dire », a expliqué le préfet de Dabola.

Dans la même logique, il précise que le Pr. Alpha Condé a décidé que les revenus miniers doivent servir à certains besoins de toute la Guinée et toutes les communes même celles qui ne sont pas productrices de bauxite, ou autres richesses du sous-sol. « Il y a eu une transformation qualitative et quantitative au niveau de toutes les collectivités qui favorisent la prospérité partagée. Nos concitoyens de la campagne ont compris que la Guinée pouvait se développer sur ses fonds propres sans attendre que quelqu’un nous vienne en aide. C’est vrai à travers des structures de développement des populations.

En ce qui concerne le cadre politique, notre interlocuteur affirme qu’ils ont organisé l’élection présidentielle de 2020 avec succès, car insiste-t-il tous les partis politiques évoluant dans la préfecture ont été invités à plusieurs séances à des rencontres de sensibilisation. »

« A Dabola, personne ne peut mettre des considérations d’appartenances politiques au-dessus de notre fraternité, le bon voisinage que nous avons ici. Ce message a été compris parce que depuis que je suis dans cette localité, je ne connais pas de Malinkés, ni de Peuls, sans oublier les Soussous et les forestiers.

J’ai dit à tout le monde que le Pr. Alpha Condé m’a envoyé ici il n’a pas dit de venir pour un parti politique, je suis venu pour les concitoyens de Dabola. Je suis au service et à l’écoute de tous les Dabolaka parce que Dieu a voulu qu’une partie des Guinéens me soient confiés et que je gère leur destinée dans la paix, la transparence, l’unité nationale renforcé. »

Pour terminer, Dr. Soumah dira que dans sa préfecture, c’est la famille d’abord et le privilège est accordé à la paix, l’entente et la concitoyenneté dans la solidarité. ‘’A Dabola il y a la paix, le multipartisme est respecté, les partis politiques existent et vivent dans la paix et une parfaite cohésion. ‘’A-t-il conclu.

Dans la même catégorie