GNA Tema Police manhunt for two cell breakers GNA Two female bank cashiers charged with stealing GNA Block layer jailed for sexually abusing minor ATOP 59E ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DU TOGO: LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE LANCE LE PROJET COMMUNANUTE CONNECTEE ET INAUGURE LE NOUVEAU PORT DE PECHE DE LOME ATOP LES NOUVEAUX MEMBRES DE LA CNDH ENTRENT EN FONCTION ATOP 59 ANS DE L’INDEPENDANCE DU TOGO : PAIX ET SECURITE, LEVIERS DE L’EMERGENCE MAP Caravane médicale de l’AMLS, ou quand le devoir de reconnaissance anime les Marocains lauréats du Sénégal NAN Nigerian Army trains junior commanders on doctrine, combat dev’t NAN NIMASA donates relief materials to victims of natural disasters in Ogun NAN Extra-Judicial Killings: Policemen to work 8-hours daily – I-G

Dakar abrite une session de formation régionale sur l’investissement agricole responsable


  26 Mars      15        Société (48558),

   

Rabat, 26/03/2019 (MAP) – Une trentaine de responsables politiques de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal ont entamé, lundi à Dakar, un programme de formation sous le thème « Créer un environnement favorable à l’investissement responsable dans l’agriculture et les systèmes alimentaires ».

Organisé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FOA) et l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), le programme vise à renforcer les capacités des responsables politiques pour favoriser une augmentation des investissements agricoles en termes de quantité et de meilleure qualité, selon les Principes pour un investissement responsable dans l’agriculture et les systèmes alimentaires (CSA-RAI), peut-on lire dans un communiqué de l’IPAR.

« Le nouveau programme d’apprentissage de la FAO vise à renforcer les capacités des responsables politiques pour augmenter les investissements agricoles responsables dans leurs pays en appliquant des instruments internationaux pertinents dans leurs cadres politique et réglementaire, et notamment les Principes pour un investissement responsable dans l’agriculture et les systèmes alimentaires et les Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers (DVGF) », a noté le Représentant de la FAO au Sénégal, Gouantoueu Robert Guei.

Les CSA-RAI et les DVGF fournissent des standards pour la promotion d’investissements contribuant au développement durable et aux besoins des communautés concernées, tout en respectant les droits fonciers légitimes. Les deux instruments ont par ailleurs été approuvés par le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA).

Au-delà de la familiarisation des principes de base d’un environnement favorable aux investissements agricoles responsables, le programme d’apprentissage permettra aux participants de mener une analyse spécifique à leur pays, et d’explorer des solutions pour combler des lacunes des cadres institutionnels et juridiques, souligne le document.

Ainsi « ce programme d’apprentissage suit une approche innovante qui se base sur la stimulation du dialogue et du partage des connaissances et des expériences des pays faisant face à des défis similaires pour identifier des solutions concrètes pour augmenter l’investissement responsable dans l’agriculture dans nos pays », a indiqué pour sa part le Directeur Exécutif de l’IPAR, Cheikh Oumar Ba.

Dans la même catégorie