APS LE MARCHÉ CENTRAL AU POISSON DE PIKINE A BESOIN D’UN REPRÉSENTANT AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ (DIRECTEUR) APS CORONAVIRUS : 20 DES 50 DISTRICTS SANITAIRES DU PAYS TOUCHÉS PAR LA PANDÉMIE AGP Siguiri-Elections : Les militants et sympathisants du RPG félicités après la victoire du Parti AGP Guinée-COVID-19 : Existence des Fausses Nivaquine et chloroquine sur les marchés AGP Football-COVID-19 : Les joueurs du FC Barcelone cèdent 70% de leurs salaires au club APS EN LIGUE PROFESSIONNELLE, LES SALAIRES SONT EN SURSIS (DIRIGEANTS) APS COUVRE-FEU : 211 PERSONNES INTERPELLÉES ET 328 VÉHICULES IMMOBILISÉS À MBOUR (GENDARMERIE) APS MBOUR : TROIS JOURS DE PLUS ACCORDÉS AUX MARCHÉS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19: Les populations de Taï observent les mesures de prévention AIP Côte d’Ivoire-AIP/COVID-19: Le département de Sinfra reçoit des kits sanitaires

DAKAR VEUT ATTIRER DES INVESTISSEMENTS AMÉRICAINS PAR LA DÉLOCALISATION


  16 Février      5        Economie (8119),

   

Dakar, 16 fév (APS) – Le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a émis dimanche à Dakar, le souhait de voir des entreprises américaines délocaliser certaines de leurs activités au Sénégal.

‘’Ce que nous avons discuté avec le secrétaire d’Etat américain, c’est de pousser les entreprises américaines qui produisent dans d’autres pays de se délocaliser au Sénégal, de produire à partir du Sénégal, de servir le marché sénégalais et l’exportation dans la sous-région et le reste du monde’’, a-t-il dit.

Hott, co-présidait avec le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, une cérémonie de signature de cinq accords de partenariat de groupes américains avec des structures publiques sénégalaises.

La délocalisation d’entreprises américaines devrait pouvoir se faire en partenariat avec le privé national, a-t-il indiqué rappelant l’implication du secteur privé traduisant une volonté forte du président Macky Sall.

‘’Depuis plus de 50 ans, les Etats-Unis nous soutiennent beaucoup avec des dons très importants de l’USAID. Elle a financé beaucoup de projets dans différents secteurs, surtout sociaux’’, a-t-il salué.

Il ainsi cité le don non remboursable du Millenium Challenge Corporation (MCC), d’un montant de 240 milliards de CFA durant la première phase (2010-2015) et de 314 milliards de FCFA et du second compact (mi 2020-mi 2025)’’.

Dans la même catégorie