GNA Inter-Party Committee in Sissala East pledge to accept Supreme Court decision AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : A Dabakala, le sortant Aboubakary Coulibaly appelle les populations à un vote massif pour sa réélection AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plusieurs dirigeants et personnels d’entreprises (TPE) participent à un séminaire de formation à Bouaké AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le directeur de campagne des candidats RHDP de Bouaké confiant dans la victoire le 06 mars prochain AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : le candidat indépendant de Hiré Kouakou Innocent se présente en rassembleur AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : le candidat d’EDS de Hiré veut une loi pour une répartition équitable des ressources minières AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: N’Guessan Yao veut réhabiliter l’image de Sikensi AIP Côte d’Ivoire-AIP/Démarrage du paiement électronique des bourses des étudiants de Daloa AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Les candidats FPI à Bouna appellent à les voter pour la paix et le développement AIP Côte d’Ivoire/Législative 2021 à Grand-Bereby et Dogbo: la Candidate du FPI veut défendre les intérêts des villages dans les forêts classées

Dao Gabala : l’activiste devenue « Femme fort » du football (Portrait)


  16 Janvier      12        Société (29450),

   

Abidjan, 16 jan 2021(AIP)-Mariam Jacqueline Gabala épouse Dao est une activiste des droits de l’homme en Côte d’Ivoire connue pour son engagement en faveur du leadership des femmes.

Financier de formation et de profession, elle a consacré une grande partie de sa vie au développement des femmes en milieu rural.

Mme Dao Mariam Gabala commence sa vie professionnelle comme directrice des finances d’une institution de formation des cadres africains. Après son premier poste, elle devient consultante successivement pour le Bureau international du travail (BIT), la Banque africaine de développement (BAD), l’Organisation internationale du travail (OIT) et la Banque mondiale (BM).

Pendant 20 ans, elle a travaillé aussi pour Oiko-crédit, une institution de financement fondée par le Conseil œcuménique des églises en vue de financer les activités de personnes réputées non solvables, notamment par le microcrédit dans les pays du Sud.

Elle a développé un portefeuille de coopératives, d’institutions de microcrédits et d’entreprises sociales de la région ouest-africaine avec un accent particulier pour les activités liées à la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire.

Outre l’inclusion financière, Mariam Jacqueline Gabala épouse Dao assure plusieurs autres responsabilités dans la société.

C’est donc cette femme multifonctionnelle et pluridimensionnelle qui a été nommée, jeudi 14 janvier 2021, présidente du comité de normalisation du football en Côte d’Ivoire par la Fédération internationale de football association (FIFA).

Une responsabilité qu’elle qualifie de « mission citoyenne ». Avec son équipe, Mme Dao Gabala aura à veiller à la relance « très rapide » du championnat national de football, à gérer les affaires courantes de la Fédération ivoirienne de football (FIF), mais également à réviser partiellement les textes de la faîtière, notamment les statuts et le code électoral qui devront être adoptés par l’Assemblée générale de la FIF.

De même, elle devra s’atteler à réviser les statuts de certains membres de la fédération et les textes qui amèneront le comité à acter, en tant qu’organe électoral, pour organiser et superviser les élections d’un nouveau comité exécutif de la FIF.

Sénatrice depuis avril 2019, Mariam Dao Gabala est mariée et mère de cinq garçons. Elle est de confession catholique et membre engagée de la communauté « Mère du Divin Amour ».

Par ses expériences et son abnégation au travail bien fait, Mme Dao Gabala a reçu plusieurs distinctions, notamment chevalier dans l’ordre de l’éducation (1985), officier dans l’ordre de la santé (1987), chevalier dans l’ordre du mérite national (2010).

(AIP)

Dans la même catégorie