AMI Départ du Président de la République pour la Guinée Bissau AIP Le Gouvernement ivoirien adopte un plan d’action de réformes et de modernisation de l’Administration AIP Côte d’Ivoire- AIP / Les hommes de médias sensibilisés à faire la promotion des personnes en situation de handicap AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’ANARE-CI présente à Dabou les acquis pour les consommateurs d’électricité MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines APS 2,4 MILLIARDS CFA POUR LA RELANCE DES PME DANS UN CONTEXTE DE COVID-19 APS ADDUCTION D’EAU POTABLE À TOUBA : LE DG DE L’OFOR SATISFAIT DES TRAVAUX EN COURS AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un décret portant attributions des membres du Gouvernement adopté à Bouaflé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les flux physiques et financiers du secteur de l’énergie communiqués par le Gouvernement

De jeunes ivoiriens proposent leur expertise pour la paix dans le pays


  27 Août      10        Société (22990),

   

Yamoussoukro, 27 août 2020 (AIP) – De jeunes Ivoiriens spécialisés dans les questions internationales de paix ont porté sur les fonts baptismaux, en février 2020, le cabinet de consulting en relations internationales (CCRI) dont ils veulent mettre l’expertise au service de la paix en Côte d’Ivoire notamment en cette période électorale.

Ils ont lancé les activités de la structure récemment à Yamoussoukro et expliqué leurs motivations, le jeudi 27 août, au cours d’un échange téléphonique avec l’AIP.

« La situation de la Côte d’Ivoire et de la sous-région nous interpelle (…) et notre contribution consiste à favoriser une prise de conscience collective et individuelle des Africains des causes de nos problèmes », a affirmé le président directeur général  du CCRI, N’guessan Amani Anderson, pour qui rester accroché aux effets des crises entraîne des accusations réciproques.

Il a expliqué que son organisation dispose de « stratégies adaptées à la structure de nos sociétés qui pourront permettre aux Africains de sortir de cette léthargie ».

En ce qui concerne le cas spécifique de la Côte d’Ivoire, le CCRI ira bientôt au contact des populations à travers une tournée nationale pour non seulement leur parler mais surtout pour les écouter car c’est sur leurs attentes et leur vision que le cabinet bâtit ses solutions « durables et adaptées » aux besoins du pays.

« C’est une tournée nationale d’urgence parce que nous savons que pour les élections, il faut qu’on aille vite pour emmener les uns et les autres à comprendre que l’organisation des élections ne constitue pas la base de la recherche de la solution ».

(AIP)

Dans la même catégorie