AIP La délimitation du territoire d’un village, « une mine d’or », selon un expert en foncier GNA GenCED calls for anti-sexual harassment law, policies at work places GNA Clear drains, gutters to prevent flooding – GMet GNA Auxiliary staff take over nurses’ roles in Hohoe GNA Iranian envoy bids farewell to President Akufo-Addo GNA CSIR-SARI Scientists commended for maintaining protocols GNA President Akufo-Addo launches Pan African Heritage Museum GNA EC to appoint COVID-19 Ambassadors for polling stations on Election Day MAP Les pertes d’emplois dans le secteur de l’aviation en Afrique pourraient atteindre 3,1 millions en raison des effets néfastes de Covid-19 (IATA) AGP Labé / Présidentielle 2020 : 50% des cartes d’électeurs déjà retirés en seulement 3 jours

De jeunes leaders se forment à la prévention des conflits


  4 Août      12        Politique (11315),

   

Yamoussoukro, 4 août 2020 (AIP) – De jeunes leaders issus des clubs de paix des universités et grandes écoles de l’ensemble du pays se forment depuis mardi 4 août 2020 à Yamoussoukro à la prévention des conflits par le truchement d’un renforcement de leurs capacités à déconstruire les discours de haine.

Au terme de deux jours de travaux, la soixantaine de jeunes participants devront être des relais auprès de leurs pairs sur les campus et dans les universités afin qu’ils ne soient ni instrumentalisés, ni actionnés, ni manipulés à l’occasion des prochaines élections générales en Côte d’Ivoire.

« Vous agirez pour la paix en déconstruisant les préjugés et les stéréotypes qui nourrissent les discours de haine, en faisant la traque aux fausses informations que les réseaux sociaux relaient avec la rapidité de l’éclair et la perversion du mensonge », a déclaré le secrétaire général de la fondation Houphouet-boigny pour la recherche de la paix, Jean-Noël Loucou.

L’atelier est une initiative conjointe de la fondation Houphouet-Boigny, le système des Nations Unies et le ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté en vue de voir prospérer la culture démocratique aussi bien chez les jeunes que chez l’ensemble des populations ivoiriennes.

Des rencontres sont prévues dans d’autres villes du pays notamment Bouaké et Gagnoa où d’autres groupes cibles notamment la jeunesse des partis politiques seront associés aux échanges.

Dans la même catégorie