NAN FG to leverage technology at entry points to check illegal migration –Minister NAN No vaccine will be brought to Nigeria without certification – NPHCDA ACAP Présentation des vœux du nouvel an au couple présidentiel AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Début des activités des clubs et associations du lycée moderne de Bonon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet du N’zi appelle les chefs traditionnels à contribuer à la promotion de la paix et de la cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une hausse des utilisatrices de contraceptions observée depuis 2012 dans des pays à faible revenu (rapport) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’un protocole d’accord tripartite pour le développement de la CDC-CI AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des incompréhensions autour du choix du site mettent en péril un projet de construction d’un collège public à Kaniasso AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Du matériel roulant et logistique remis à l’unité conjointe du fleuve Mano-Taï-Tempo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations de Bouaflé appelées à redoubler d’efforts pour freiner la propagation de la COVID-19

De nouvelles mesures pour un meilleur fonctionnement de l’OSCS du Sud-Comoé


  24 Décembre      13        Société (27898),

   

Aboisso, 24 déc 2020 (AIP)-La commission régionale de l’observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale du Sud-Comoé (CROSCS-SC) a pris des mesures pour son meilleur fonctionnement au cours de sa réunion bilan tenue mardi 22 décembre 2020 à la préfecture d’Aboisso.

Selon le directeur régional de la Femme de la Famille et de l’Enfant et secrétaire technique de la CROSCS-SC, Dako Dano, ces mesures consisteront à effectuer des visites de travail entre les membres de la commission, à faire des séances de renforcement de capacités sur les thèmes en lien avec la solidarité et la cohésion sociale, à désigner les points focaux dans les services membres de la CROSCS-SC pour servir d’interface entre le secrétariat technique et lesdits services.

Il s’agira également de créer une plate-forme WhatsApp pour les membres ou leurs représentants.

Ces décisions ont été prises après l’examen de l’état des lieux de la cohésion sociale dans le Sud-Comoé. Cette cohésion sociale a été jugée relativement apaisée dans trois départements de la région que sont Tiapoum, Adiaké et Aboisso même s’il y existe, sous la forme latente, deux types de conflits que sont les conflits coutumiers et fonciers.

A Bonoua, par contre, il y a nécessité de rencontrer les différentes communautés pour les sensibiliser à l’importance de se pardonner pour aller de l’avant, car elles ont l’obligation de vivre ensemble, eu égard aux violences qui s’y sont produites, a fait savoir M. Dako.

Toutefois, la commission a mené quelques activités et produit quelques résultats en lien avec la période électorale, notamment l’observation de la campagne électorale et le déroulement de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 avec l’appui des moniteurs dans les départements de Bonoua, d’Adiaké et d’Aboisso.

Cette rencontre a été présidée par le secrétaire général 1 de la préfecture d’Aboisso, Gueu Guié Honoré, représentant le préfet de région.

La CROSCS-SC a pour rôle de contribuer à la prévention des conflits, d’animer et de coordonner le mécanisme d’alerte précoce de l’observatoire de la cohésion sociale au niveau régional, de faire le suivi des indicateurs de solidarité et de cohésion sociale au niveau régional, de coordonner les activités des mécanismes communautaires d’alertes précoces entre autres.

(AIP)

Dans la même catégorie