AIP Côte d’Ivoure-AIP / Lancement dans 13 pays africains de la plus grande étude clinique en Afrique sur le traitement des cas de COVID-19 avant leur évolution vers une forme sévère (Publireportage) INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

Début à Niamey des activités parallèles du Forum interparlementaire des TIC de l’espace CEDEAO


  5 Novembre      23        Politique (12983),

   

Niamey, 05 Novembre (ANP) – Les activités parallèles entrant dans le cadre de la 2ème Edition du Forum interparlementaires des Technologies de l’Information et de la Communication de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (FITIC-CEDEAO), que Niamey, la capitale du Niger, va accueillir du 05 au 07 Novembre 2020, ont débuté ce jeudi 05 novembre 2020, avec un panel sur « les enjeux économiques et financiers de la cybercriminalité ».

Autour du thème : « Rôle du parlementaire dans la lutte contre la cybercriminalité dans l’espace CEDEAO », cette 2ème Edition du FITIC sera l’occasion pour les participants de débattre de plusieurs thématiques en rapport avec les différents enjeux (juridiques, économiques, socio-culturels, politiques, de coopération, de protection, etc.) liés à la cybercriminalité.

Pour cette première journée, il est prévu une série de séances qui porteront, entre autre, sur « les enjeux économiques et financiers de la cybercriminalité » ; « les enjeux du Cyber-terrorisme » ; « les enjeux juridiques de la cybercriminalité » et enfin « les enjeux de la coopération en matière de cybercriminalité ».

Ces différents panels sont animés des experts en la matière. Selon Mme Meriem Slimani, la Coordinatrice du Développement des Normes à l’Union Africaine des Télécommunications (UAT), basée au Kenya, le continent africain enregistre environ 650 millions d’abonnés aux téléphonies mobiles dont 30% utilisent l’internet.

Elle a ainsi fait remarquer que dans les années à venir, l’économie de la Région Afrique connaitra une progression remarquable et les secteurs concernés seront, entre autres, la finance, la santé, la gouvernance.

Parlant du nombre des attaques par cybercriminalité, Mme Meriem Slimani a pris l’exemple de l’Afrique du Sud qui subit près de 20.000 attaques par jour. Quant aux pertes économiques que les attaques cybercriminelles engendrent aux différents pays, Mme Meriem Slimani a annoncé que le Nigeria subit une perte de 500 millions de dollars par an.

Le paneliste a aussi fait cas des différents types de cybercriminalités couramment rencontrés à savoir le Malware ou logiciel malveillant ; le rançonnage, ainsi que les différents piratages. Elle a aussi donné des pistes de réflexions sur les moyens devant permettre de venir à bout de ce fléau dont l’Afrique constitue une potentielle proie au regard du nombre important des utilisateurs d’internet.

Notons que la cérémonie officielle d’ouverture de ce forum aura lieu le vendredi 06 Novembre 2020, sous le parrainage du Président de l’Assemblée Nationale du Niger, M. Ousseini Tinni, et M. Sidie Mohamet Tunis, le Président du Parlement de la CEDEAO.

Dans la même catégorie