APS MORT DE CHEIKH IBRAHIMA COLY : LE GOUVERNEMENT ANNONCE UNE ENQUÊTE APS AFFAIRE SONKO : BBY APPELLE ’’À LA RAISON ET À LA SÉRÉNITÉ’’ APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLENT POUVOIR ET OPPOSITION À PRÉSERVER LA STABILITÉ APS UN MANIFESTANT TUÉ À BIGNONA, SELON UNE SOURCE SÉCURITAIRE APS LE MAGASIN AUCHAN DE LA CITÉ SOPRIM PILLÉ APS LA CSA DÉTERMINÉE À SE BATTRE POUR LES TRAVAILLEURS, APPELLE « À SE TENIR DEBOUT’’ POUR L’ETAT DE DROIT MAP Sénégal : un mort dans des protestations contre l’arrestation du leader d’un parti de l’opposition (officiel) MAP FAO: 45 pays, dont 34 en Afrique, auront besoin d’une aide alimentaire extérieure GNA Western North residents welcome Supreme Court verdict, calls for peace. GNA Inter-Party Committee in Sissala East pledge to accept Supreme Court decision

DÉBUT DE LA CAMPAGNE DE RIPOSTE CONTRE LES FEUX DE BROUSSE À SÉDHIOU


  19 Février      15        Environnement/Eaux/Forêts (2573),

   

Sédhiou, 19 fév (APS) – Un comité départemental de développement (CDD) marquant le démarrage officiel d’une campagne de riposte contre les feux de brousse s’est tenu vendredi à Sédhiou (sud), sous la présidence de l’adjoint au préfet Salif Faye.

Des représentants du service des Eaux et Forêts, des autorités administratives et des élus locaux ont participé à cette rencontre consacrant le lancement des opérations de lutte contre les feux de brousse.

Ce comité départemental de développement a permis de tirer le bilan de la campagne 2019-2020, au cours de laquelle « plus de 1250 hectares’’ avaient été emportés par les feux de brousse dans le département de Sédhiou, selon les différents services concernés.

La rencontre a également été l’occasion de partager le nouveau plan de riposte contre les feux de brousse, à travers des stratégies reposant sur une approche communautaire.

Les participants ont convenu de miser sur la sensibilisation par le biais de différents canaux de communication à disposition, en vue de mieux informer la population sur le danger des feux de brousse.

Ils ont vivement recommandé la participation des collectivités territoriales à l’effort de lutte contre ce phénomène néfaste pour l’environnement.

« Le manque de logistique et de moyens de lutte sont les facteurs qui anéantissent l’effort de guerre contre le fléau des feux de brousse qui peuvent impacter lourdement sur l’économie de la région. Nous invitons les élus locaux à s’investir davantage dans la lutte », a déclaré l’adjoint au préfet Salif Faye.

Dans la même catégorie