AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Africa Santé Expo 2021, du 20 au 21 mai à Abidjan AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/01/2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’un partenariat entre le centre Jubilée de Korhogo et un organisme allemand pour la prise en charge des malades mentaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Ity mène plusieurs actions au bénéfice des populations de Zouan-Hounien APS LIGUE 1 : TEUNGUETH FC ET JARAAF, LES FAVORIS AU TITRE, SELON BADARA SARR MAP Bénin : 56 millions $ de l’UE pour la riposte anti-covid-19 MAP Gabon : Campagne nationale de sensibilisation sur les effets néfastes du tabagisme MAP Côte d’Ivoire : Retard de livraison des vaccins Pfizer GNA COVID-19: Seven new cases recorded in 24 hours in Hohoe GNA Senior Staff of Ghanaian Universities begin indefinite strike

DECENTRALISATION/ELECTIONS REGIONALES DE 2021 : LE MINISTRE BOUKPESSI A ECHANGE AVEC DES PARTIS POLITIQUES


  14 Décembre      20        Société (27561),

   

Lomé, 14 déc. (ATOP) – Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, Payadowa Boukpéssi a échangé avec une vingtaine de partis politiques, sur l’organisation des élections régionales prévues pour 2021, le lundi 14 décembre à Lomé.
A entendre le ministre, cette rencontre se veut une démarche inclusive. Elle s’inscrit dans le cadre de l’organisation prochaine des élections régionales, après celles communales organisée l’année passée. L’objectif  est d’échanger avec ces partis politiques, en vue de recueillir leurs impressions, préoccupations et suggestions, pour  une organisation  réussie  de ces élections régionales dans un contexte de crise sanitaire due à la COVID-19.
Le ministre a rappelé que les collectivités territoriales prévues à l’article 141 de la loi togolaise sont relatives aux communes et régions. « Les communes sont totalement installées après l’élection des conseillers municipaux des 30 juin et 15 août et l’élection des maires qui s’en est suivie. A présent, le gouvernement veut procéder à l’installation effective des régions qui interviendra à la suite de l’élection des conseillers régionaux en vue », a expliqué le ministre.
A l’issue des échanges, les présidents et représentants des partis politiques présents ont unanimement salué cette démarche du  gouvernement et surtout les discussions, qui ont été ouvertes, franches et menées dans une atmosphère conviviales. «  Pour que ces échanges soient véritablement inclusifs et que nous allions à une décrispation totale de notre société, il serait souhaitable que le gouvernement libère nos confrères en détention et que les problèmes liés à la gouvernance électorale soient repensés », ont-ils formulé comme doléance à l’endroit du gouvernement.
Les 21 partis politiques présents à cette rencontre ont été invités pour avoir participé à l’une des trois dernières élections organisées au Togo, notamment les législatives de 2018, les locales de 2019 et la présidentielle de 2020.
ATOP/AR/SED

Dans la même catégorie