AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Déclaration de la CEDEAO, l’union africaine et de l’ONUsur l’évolution politique en Gambie


  11 Décembre      51        Leadership Africain (802), Politique (23432),

   

Niamey, 11 déc -(ANP)- La Commission de la CEDEAO, la Commission de l’Union Africaine et le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel ont reçu des informations selon lesquelles le Président en exercice de la Gambie, Yahya Jammeh, a rejeté les résultats de l’élection présidentielle gambienne du 1er décembre 2016 officiellement annoncée par la Commission électorale indépendante du pays.

Le Président de la Commission de la CEDEAO, le Président de la Commission de l’UA et le Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel sont profondément préoccupés par cette situation. Ils appellent le gouvernement de la Gambie à respecter ses obligations constitutionnelles et ses obligations internationales. Il est fondamental que le verdict des urnes soit respecté et que la sécurité du président Adama Barrow et celle de tous les citoyens gambiens soit pleinement assurée.

La CEDEAO, l’UA et l’ONU appuient fermement la position du gouvernement sénégalais sur la question de la convocation d’une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité des Nations Unies et demandent instamment aux parties concernées de contribuer à une transition pacifique et à la remise approprié du pouvoir de l’administration sortante au Président élu dans les délais constitutionnels, conformément aux lois électorales gambiennes.
La CEDEAO, l’UA et les Nations Unies exhortent toutes les parties prenantes gambiennes, y compris les dirigeants élus, les forces armées, les partis politiques et les organisations de la société civile à rejeter la violence et à défendre pacifiquement la volonté du peuple exprimée clairement dans les urnes. Ils appellent également les forces de défense et de sécurité gambiennes à remplir leurs devoirs républicains.

La CEDEAO, l’UA et l’ONU sont solidaires avec le peuple de Gambie qu’ils saluent, une fois de plus, pour la maturité démontrée tout au long du processus électoral et s’engagent à continuer à suivre l’évolution de la situation en Gambie.
Source: Direction de l’information de la CEDEAO

Dans la même catégorie