GNA It’s not enough to disband vigilante groups – Dr Dankwah GNA Limited voter registration exercise smoothly underway in Sunyani West GNA Osei-Owusu tasks policymakers to promote good governance APS ENQUÊTE BBC : LA CHAMBRE AFRICAINE DE L’ÉNERGIE POINTE ’’UN MANQUE DE COMPRÉHENSION DE L’INDUSTRIE PÉTROLIÈRE’’ APS LE DG DE LA SONACOS PROMET DE REDRESSER L’UNITÉ DE LOUGA APS VERS L’EXÉCUTION D’UN PROJET DE RENFORCEMENT DES ÉCOSYSTÈMES DU FERLO AGP Le dynamisme du Gabon relevé à la 27ème Assemblée Régionale Afrique de l’APF AGP Gabon : Un agent de la sécurité pénitentiaire interpellé avec ses complices pour trafic d’ivoire LINA CDC Plans Grand Campaign Assembly For June 22 – Official LINA “You’ll Have New Market In 31 Days,” Pres. Weah Tells Old Road Residents

Démarrage des réunions de la 36ème session du comité des représentants permanents de l’Union Africaine


  25 Juin      84        Leadership Africain (801), Politique (23345),

   

Nouakchott,  25/06/2018 (AMI)  Les travaux de la 36ème session du comité des représentants permanents de l’Union Africaine (COREP) , qui prépare la réunion des ministres des affaires étrangères des pays africains, ont débuté lundi au centre international des conférences «El Mourabitoune» de Nouakchott.

L’agenda de cette rencontre, de deux jours, porte sur l’examen des rapports d’activités du CROP, à savoir le rapport de la réunion conjointe entre le sous-comité du programme et des conférences et le sous-comité chargé de la coordination et de la supervision générale du budget et des affaires financières et administratives, le rapport du Sous-Comité pour la Coopération Multilatérale, le rapport du Sous-comité sur les Réfugiés, les Rapatriés et les Personnes Déplacées en Afrique et le rapport du Sous-comité sur la réforme des structures.

L’ordre du jour de la réunion comprend également l’examen d’un rapport sur la Commission de l’Union Africaine relatif à l’égalité des sexes en Afrique 2017, un rapport sur la situation en Palestine et au Moyen-Orient, les implications structurelles et financières de l’Agence spatiale africaine et la situation humanitaire en Afrique.

La réunion du CROP traitera également des différents rapports de la Commission de l’Union africaine sur la Cour africaine des droits de l’homme, de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, du Conseil consultatif de l’Union africaine contre la corruption et du Parlement africain.

S’exprimant à cette occasion, le secrétaire général du ministère des affaires étrangères et de la coopération, Ahmed Mahmoud Ould Soueid’Ahmed, a souligné que les défis auxquels fait face l’Afrique nécessitent de conjuguer les efforts, d’unifier les énergies et de renforcer les capacités pour atteindre les nobles objectifs fixés par les Pères fondateurs de l’Union, notant que leurs sacrifices nous obligent à poursuivre le chemin qu’ils ont tracé aux africains.

Il a par la suite ajouté que les sujets à l’ordre du jour de la 36ème session du COREP sont divers et importants, précisant qu’ils traitent les différents aspects de la vie économique, sociale et culturelle du continent, reflétant ainsi la nécessité de réaliser les espoirs et les aspirations de leurs peuples.

Les secrétaire général a ensuite indiqué qu’un regard plus attentif sur ce qui a été réalisé leur donne une forte impulsion pour continuer sur cette voie, d’autant plus que ces dernières années ont été marquées par plusieurs étapes importantes, notamment la naissance de la Zone de libre-échange continentale (Zlec) et du système de réforme globale en vue de parvenir à des moyens sûrs et efficaces pour le financement de l’Union.

De son côté, SE Mme Hope Tumukunde, Ambassadrice du Rwanda auprès de l’Union africaine, Présidente de la 36ème session du COREP, a salué le niveau de la coopération et du travail effectué par les représentants Permanents pour développer le système de l’Union Africaine et les efforts qu’ils ont déployés pour élaborer un agenda riche prenant en compte les différentes questions économiques, sociales et politiques relatives au progrès et au développement du continent.

Elle a par la suite salué la décision des Chefs d’Etat et de Gouvernement de consacrer le Sommet de Nouakchott à la lutte contre la corruption dont la lutte constitue un processus durable à travers la mise en place d’une feuille de route pour éradiquer le phénomène en Afrique, rappelant que la corruption constitue le plus grand défi du développement humain.

Pour sa part, le Vice-Président de la Commission de l’Union africaine, Thomas Kwesi Quartey, a salué la bonne organisation de la réunion et l’hospitalité généreuse réservée par la Mauritanie aux délégués de l’UA, ce qui aura un impact positif sur les travaux du COREP.

Dans la même catégorie