APS UN ARRÊT DES COURS OBSERVÉ AU LYCÉE MALICK SY DE THIÈS APS INITIATIVE COVAX : DAKAR VA RECEVOIR PLUS DE 300 000 DOSES MERCREDI (MINISTRE) APS L’UNIVERSITÉ DE BAMBEY VEUT DÉVELOPPER L’ESPRIT ENTREPRENEURIAL CHEZ SES ÉTUDIANTS APS DAKAR : LES DÉLÉGUÉS DE QUARTIER ENCOURAGENT LES POPULATIONS À SE FAIRE VACCINER GNA VACCINATION CONTRE LA COVID : L’IMAN RATIB DE OUROSSOGUI DONNE L’EXEMPLE APS KAOLACK : LE VILLAGE DE KOUMBAL DOTÉ D’UNE AMBULANCE MÉDICALISÉE MAP Covid : Le Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi, a placé la mobilisation et l’action solidaire comme prérequis pour surmonter les défis de l’Afrique (Ambassadeur) GNA Chief of Gwira Ehyiam lauds government for fixing roads GNA WHO salutes President Akufo-Addo for taking COVID-19 jab GNA Assembly fines 14 Persons for engaging in open defecation

Déploiement du personnel et du matériel médical de l’UNICEF en réponse au nouveau cas d’Ebola en RDC


  8 Février      10        Santé (9463), Société (29326),

   

Kinshasa, 08 Fév. 2021 (ACP). – Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) déploie du personnel supplémentaire et se prépare à transporter du matériel et des fournitures médicales vers la province du Nord-Kivu, après la confirmation d’un nouveau cas d’Ebola, déclaré à Butembo, dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la RDC, et annoncé dimanche à Kinshasa par le ministre de la Santé, le Dr Eteni Longondo, renseigne un communiqué de presse de cette agence onusienne parvenu lundi à l’ACP.

Selon la source, l’UNICEF participe également aux efforts visant à suivre et à retrouver toutes les personnes qui ont été en contact avec la victime, une femme de 42 ans. L’agence onusienne travaille en étroite collaboration avec les autorités sanitaires locales pour soutenir la mobilisation communautaire, les activités de décontamination et les mécanismes de contrôle de l’infection.

Le personnel du bureau de l’UNICEF à Beni est déjà sur place à Butembo pour soutenir la Division provinciale de la Santé du Nord-Kivu, ajoute la source. D’autres spécialistes en communication pour le développement de l’UNICEF se rendront dans la zone touchée pour mobiliser la communauté, informer le public et soutenir les activités de suivi afin que les personnes devant recevoir le vaccin contre Ebola soient informées.

D’après les autorités sanitaires congolaises, le nouveau cas d’Ebola est l’épouse d’un survivant du virus Ebola, qui s’est rendue au centre de santé de Biena, à 90 kilomètres au sud-ouest de Butembo, dans la province du Nord-Kivu, le 1er février avec des symptômes d’Ebola.

Elle a été testée puis transférée à l’Hôpital Matanda à Butembo où elle est décédée le 3 février. Un test GeneXpert a été effectué et a confirmé qu’elle était atteinte de la maladie.

Les provinces du Nord-Kivu, de l’Ituri et du Sud-Kivu avaient été touchées par la deuxième épidémie d’Ebola la plus meurtrière au monde en août 2018 et qui a duré 23 mois. Elle a tué 2.287 personnes. 3.470 personnes ont été infectées  dont 28% d’enfants.

Au cours de cette période, l’UNICEF a soutenu 3.812 centres de santé en leur fournissant des services essentiels d’eau, d’hygiène et d’assainissement, note la source. Il a également apporté un soutien psychosocial à plus de 16.000 enfants et a contribué à informer plus de 37 millions de personnes sur la maladie, ce qui a permis de sauver des vies durant la même période.

Dans la même catégorie